La peur de l’inconnu : la reconnaître pour la vaincre

La peur de l’inconnu : la reconnaître pour la vaincre

La peur de l’inconnu ou la peur d’une menace incertaine dont on ne maîtrise ni la probabilité ni les conséquences. Une peur de l’imprévisible qui nous met dans un état d’anxiété, d’angoisse et nous pousse, face à l’incertitude, à éviter ce que l’on ne maîtrise pas. « On ne sait jamais… Pourquoi prendre le risque ? ».

Et bien tout simplement parce qu’elle peut te faire passer à côté de ton bonheur, comme toute peur parfois irrationnelle.

Je te propose donc ici de faire un point sur cette angoisse, ses mécanismes. Puis nous verrons en quelques conseils simples et efficaces et des citations percutantes, comment affronter cette peur de l’inconnu qui nous gâche la vie.

Peur de l'inconnu - Un homme et son chien devant une porte de château qui s'ouvvre
Lothar Dieterich (Pixabay)

La peur de l’inconnu et ses dérivés

“L’émotion la plus ancienne et la plus forte de l’humanité est la peur. Et le genre le plus ancien et le plus fort de la peur est la peur de l’inconnu.”

Howard Phillips Lovecraft

En fait, il existe plusieurs centaines de phobies et pourtant aucun nom n’a été trouvé pour cette peur aussi vieille que le monde. Peut-être aussi parce qu’elle est liée à plusieurs d’entre elles. En effet, seuls le niveau ou le domaine diffèrent finalement.

En voici quelques-unes pour exemple :

  • Caïnophobie, Kaïnotêtophobie : Peur de la nouveauté
  • Kénonauphobie, Kénophobie ou Achluophobie : Peur du noir et de l’obscurité
  • Topophobie : Peur des lieux géographiques inconnus
  • Tropophobie : Peur de bouger ou de faire des changements
  • Xénophobie : Peur des étrangers
  • Pantophobie, panphobie ou omniphobie : Peur de tout.

Tu n’en vois pas les points communs ?

En fait, c’est l’absence de connaissance ou de maîtrise.

Ainsi la peur du noir est essentiellement liée à ce qui peut s’y cacher. Dans le noir, tout devient invisible et donc possible. En plus, la nuit, les bruits semblent amplifiés du fait de l’absence d’activité de nombreuses espèces. De quoi imaginer le pire, non ?

Et la peur des lieux géographiques inconnus ne fait pas exception. Le risque de se perdre ou de faire de mauvaises rencontres par manque de maîtrise des lieux.

Peur de l'inconnu et xénophobie - deux poissons se découvrant l'un et l'autre
John Hain en Pixabay

Quant à la peur des étrangers, elle fonctionne de la même façon. Nous ne connaissons pas leur culture, leurs coutumes, parfois leur langue… Leur monde nous est inconnu. De ce fait, cela peut laisser place aux interprétations parfois les plus folles. Et cela marche aussi pour toutes les personnes qui nous apparaissent différentes et dont nous ne comprenons pas toujours les motivations.

Mais à quel point es-tu concerné par la peur de l’inconnu ? Fais le test « Qu’est-ce qui vous freine ? »

Pourquoi la peur de l’inconnu est-elle si terrible ?

En fait, contrairement à la plupart des peurs, tu ne sais pas à quoi ou à qui tu peux avoir à faire. Ton ennemi est invisible. Et il suffit d’une imagination fertile ou d’un terrain anxieux pour tout imaginer (et surtout le pire).

Et c’est ce qui en fait une peur redoutable et particulièrement anxiogène.

En plus, elle a parfois des sources très lointaines parmi lesquelles :

  • « Ne parle pas aux inconnus », « la curiosité est un vilain défaut » , « fais attention, tu es trop confiant.e » ou toute autre consigne répétée à l’infini à son enfant par les parents et qui laisse à penser qu’on ne trouve rien de bon dans la découverte ou la nouveauté
  • Le monstre caché dans le placard ou sous le lit et les contes pour enfants (ex : le grand méchant loup)
  • Des traumatismes de l’enfance ou de la vie d’adulte (les siens ou ceux de proches)
  • La littérature ou le cinéma qui fonctionnent sur les émotions les plus fortes (ex : thriller, drame, horreur…)
Petit chaperon rouge s'apprêtant à se battre contre le loup dans la forêt
ImaArtist (Pixabay)

Comment te débarrasser enfin de la peur de l’inconnu ?

Identifier l’origine de certaines peurs

L’intérêt d’une telle démarche est de se rendre compte de la légitimité de cette peur grâce aux questions suivantes :

  • Fait-elle suite à un événement ?
  • Lequel ?
  • Quelle est la probabilité que cela recommence ?
  • Es-tu la même personne ou as-tu évolué et grandi depuis (tu es certainement plus armé.e aujourd’hui) ?
  • Et enfin, cela mérite-t-il d’en faire une règle au risque de passer à côté de ta vie rêvée ?

Arrêter de vouloir tout contrôler

Et il y a une bonne raison à cela. En fait, c’est tout simplement impossible à faire. Tu ne pourras jamais tout prévoir. Par contre, tu peux décider d’affronter ta peur et d’aller vers des chemins inconnus que tu auras définis toi-même. Et tu deviendras alors acteur de ta vie.

Sortir de sa zone de confort

Sors de ta zone de confort même si c’est juste en entrouvrant la porte de la nouveauté dans un premier temps. En effet, personne n’a jamais dit qu’il s’agissait d’une course. Alors fais-le pas à pas. Et si tu rencontres une difficulté, ne reviens pas à ton point de départ pour autant. Mais change plutôt de direction ou prend un chemin parallèle. Ton objectif ou ton rêve est à portée de main. Et pour t’en rendre compte, note toutes les étapes franchies, même les plus petites.

Rendre l’inconnu connu

En effet, qu’est-ce qui t’empêche, par exemple, de :

  • Te renseigner au préalable sur un sujet, un lieu ou une personne
  • Apprendre à mieux connaître quelqu’un avant de l’aborder pour un sujet précis
  • Suivre des cours
  • Etudier l’environnement, le mode de fonctionnement
  • Te faire accompagner par des amis ou proches dans un premier temps
  • En résumé, de te préparer avant de faire le grand saut ?

Et de cette façon, l’inconnu te deviendra alors plus familier et moins effrayant.

Apprivoiser l'inconnu en apprenant - Femme dans une bibliothèque où les livres volent comme par magie
Comfreak (Pixabay)

Se souvenir que l’inconnu peut être synonyme de bénéfice

« Personne ne peut dire de quoi l’avenir sera fait, ce que l’homme sera capable de réaliser. Et c’est bien cette inconnue, ce côté imprévisible de l’homme qui rend la vie si intéressante ! »

Anthony Burgess

Cette citation est d’autant plus intéressante qu’elle nous rappelle que la vie est également une aventure. Et c’est ce qui en fait, tout du moins en partie, son charme.

Or, comme je le disais précédemment, dans l’imaginaire collectif, l’inconnu ne peut apporter que des difficultés voire même des drames.

Assurément à cause de phrases qui nous ont été répétées quand nous étions enfants mais pas uniquement. En effet, nous entretenons nous aussi cette peur. Ainsi, nous la communiquons à nos proches, parfois à notre enfant. Et pourtant nous avons parfois nous-mêmes constaté que « finalement, ce n’était pas si compliqué ». En fait, parfois « ça s’est même très bien passé. »

Et pour cause, il est prouvé que la plupart des scénarios catastrophiques ne se produit jamais. En fait, il n’y avait ni monstre dans le placard, ni dans le bureau du patron. Et parfois, on en ressort même avec une bonne nouvelle.

Une bonne raison d’au moins entrouvrir la porte de l’inconnu et de s’y confronter, non ?

Avec toute la préparation nécessaire, bien entendu. Personne n’a dit qu’on devait changer du jour au lendemain et avoir une confiance à toute épreuve.

“Les portes de l’avenir sont ouvertes à ceux qui savent les pousser.”

Coluche

Alors sors de ta zone de confort, saisis ta chance et ose construire la vie dont tu rêves en tordant le cou à cette peur de l’inconnu une bonne fois pour toutes.

Car il est temps de prendre rendez-vous avec le destin que tu mérites !

Et toi, as-tu déjà réussi à faire face à ta peur de l’inconnu ? Partage tes astuces en commentaires.

Au plaisir de lire.

Sophie

Autres articles sur la peur qui pourraient t’intéresser :

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *