Sophie Blanchard, femme aéronaute méconnue

Sophie Blanchard, femme aéronaute méconnue

Sophie Blanchard est une célèbre aéronaute. Et j’ai souhaité faire un article sur cette femme exceptionnelle car elle est un symbole de ce que peuvent accomplir les femmes. Mais pas uniquement. En fait, elle porte le même nom que moi.

Pour être honnête, je n’avais jamais entendu parler d’elle avant de faire une recherche sur ma présence sur internet. Et je me suis posé la question : « mais pourquoi, après de tels exploits, est-elle si peu connue ? ».

De ce fait, je me suis dit qu’il était temps pour moi de participer à la reconnaissance de cette femme hors du commun. D’une part, parce qu’elle fait partie des femmes exceptionelles oubliées. Et d’autre part, parce qu’elle peut inspirer d’autres femmes à se lancer dans leur rêve, quel qu’il soit.

Laisse-moi te conter son histoire. Et tu verras que derrière une Sophie Blanchard s’en cache une autre. Mais je te laisse découvrir.

Sophie Blanchard, célèbre aéronaute - image vintage d'aéronefs et de ballons
DarkmoonArt_de (Pixabay)

Qu’est-ce qu’un.e aéronaute ?

Un.e aéronaute est une personne, passager ou pilote, voyageant en aérostat, à savoir un aéronef ou plus simplement un ballon.

Qui est Sophie Blanchard, célèbre aéronaute ?

Sophie Blanchard, une pionnière du 18e siècle

Il était une fois, Sophie Blanchard, une célèbre aéronaute du 18e siècle, née près de la Rochelle en 1778 sous le nom de Marie Madeleine Sophie Armant.

En 1804, à l’âge de 26 ans, elle épouse celui qui était considéré comme le pionnier de l’aviation, l’aérostier Jean-Pierre Blanchard. Elle fait alors sa première ascension en ballon.

Comment en est-elle venue à devenir aérostière à son tour ?

En fait, c’était un choix de raison lié à la faillite du couple. Ce faisant, il espérait ainsi attirer l’attention, en tout cas assez pour résoudre leurs soucis d’argent.

Certes, elle n’est pas la première femme à voyager en ballon captif ou à gaz. En effet, d’autres l’avaient précédée en 1784 comme la marquise de Montalembert et ses amies ou Élisabeth Tible.

Néanmoins, elle sera bien la première à piloter son aéronef et à devenir aérostière professionnelle. Et l’occasion lui en sera donnée au décès de son mari en 1809, mort des blessures liées à une chute d’aérostat après une crise cardiaque.

Sophie Blanchard, célèbre aéronaute

Sophie Blanchard, la reconnaissance de l’aéronaute

Présentation de vols libres, vols de nuits, expériences multiples sur des parachutes et des ballons. En fait, rien ne semble arrêter Sophie Blanchard. Et c’est grâce à l’une de ses expériences (remplissage d’un ballon à gaz avec de l’hydrogène), qu’elle gagne en performance.

Une ascension qui se matérialise aussi avec le succès et la reconnaissance qu’elle connaît. En effet, elle devient ministre de Napoléon en 1804, succédant ainsi à un autre aérostier, André-Jacques Garnerin. Et elle poursuit ses vols, devenant même « Aérostière officielle de la Restauration », titre que lui décerne Louis XVIII.

Puis sa célébrité dans toute l’Europe l’amène à enchaîner les représentations, notamment en Italie. A plusieurs reprises, elle frôle l’accident mortel, dont un par noyade.

Mais malheureusement, sa chance ne durera pas. En effet, Le 6 juillet 1819, alors qu’elle effectue une ascension au-dessus des jardins de Tivoli pour lancer un feu d’artifice, les fusées mettent feu au ballon à hydrogène. Celui-ci descend avant de heurter un toit. Sophie Blanchard est alors éjectée de la nacelle avant de s’écraser au sol où elle mourra quelques minutes plus tard, la nuque brisée.

The Fantastic Flights of Sophie Blanchard

Cette chute mit fin à un destin hors du commun de Sophie Blanchard. Mais précédemment, je t’évoquais une autre Sophie Blanchard, elle aussi passionnée de voyages aériens.

Sophie Blanchard, femme commandant de bord

L’histoire remonte un peu mais peut-être en as-tu entendu parler.

En fait, Sophie Blanchard a été la première femme commandant de bord d’Etihad Airways d’Abou Dhabi en 2010. Elle avait alors 43 ans.

Pourtant on entend souvent qu’une femme doit choisir entre son rôle de mère et sa carrière. Or, Sophie Blanchard était mère de deux enfants. Preuve s’il en est encore besoin que les femmes peuvent tout à fait jongler entre vie de famille et vie professionnelle.

Sophie Blanchard, première femme commandant de bord chez Etihad Airways
@Etihad

Pour la petite histoire, Sophie a commencé à voler à l’âge de 19 ans pour la compagnie de son beau-père. Seule pilote féminine de la société, elle pilotait de très vieux modèles d’avions, prenant de ce fait de nombreux risques. Puis elle a intégré une compagnie cargo d’Islande qui louait des avions à son employeur actuel. Ensuite, elle a posé sa candidature chez Etihad Airways où elle a officié pendant 3 ans comme pilote avant d’accéder au poste de commandant.

De mon côté, même si je voyage de temps à autre en avion, je ne suis pas devenue pilote. Néanmoins, j’ai un cousin pilote de ligne. Ca compte, non ?

Plus sérieusement, as-tu eu envie de piloter un avion ? Ou as-tu, comme moi, un ou plusieurs homonymes célèbres ? Raconte-nous en commentaires.

Au plaisir de te lire.

Sophie

Ces pages et articles pourraient t’intéresser

Interviews de femmes qui ont osé se lancer pour réaliser leur rêve

Devenir astronaute : elles visent la Lune, Mars et les étoiles

Le 8 mars, la journée des femmes

Les femmes sans les hommes, est-ce possible ?

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *