Le 8 mars, la journée des femmes

Le 8 mars, la journée des femmes

Cette journée fêtée chaque 8 mars a plusieurs noms : la journée des femmes, la journée internationale des droits de la femme ou encore, selon l’Organisation des Nations Unies, la Journée Internationale des Femmes (International Women’s Day). Mais finalement, peu importe son nom. Ce qui est important, c’est le message qu’elle véhicule.

Et contrairement à ce que l’on peut entendre, ce n’est pas la seule journée où la femme n’est pas obligée de s’atteler aux tâches ménagères. Ce serait comme dire que la Saint Valentin est le seul jour où l’on se doit d’être attentionné.e avec son conjoint.

Journée de la Femme - Dessin de Bidu. Homme qui amène le petit déjeuner au lit à sa femme en lui disant qu'elle pourra faire la vaissellle demain
Journée de la Femme – Dessin de Bidu

Qu’est-ce que la journée des femmes ?

Non, la journée des femmes est LE Jour où l’on fait le bilan sur la situation des femmes dans le monde.

Car si en droits, elles sont censées être l’égale des hommes au moins dans certains pays comme la France, nous n’en sommes pas encore là.

Certain.e.s me diront que la France n’est pas le pire pays dans ce domaine. Et je leur accorde ce point.

Néanmoins, je répondrai « pourquoi vouloir se comparer au pire ? ». En effet, nous parlons d’améliorer la situation et non nous rapprocher des plus mauvais élèves.

La journée des femmes, rien de nouveau sous le soleil

Le combat pour l’égalité hommes femmes est loin d’être nouveau. En fait, il a déjà quelques siècles derrière lui.

Olympe de Gouges (7 mai 1748 – 3 novembre 1793)

Ainsi, en 1791, Olympe de Gouges proposait une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

Celle-ci s’inspirait bien entendu de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

On peut rétorquer qu’il s’agissait de l’Homme avec un H majuscule, au sens de l’humain.

Mais le hic avec ce dernier est qu’il était question d’égalité alors que les femmes n’avaient quasiment aucun droit (liberté, droit de vote, propriété privée …).

« Article premier : La Femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne par Olympe De Gouges
Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne par Olympe De Gouges

Naissance de la journée internationale des femmes

Cette journée est née sur fond de revendication de droit de vote et au travail pour les femmes au début du XXe siècle.

Ainsi, en 1909, sera célébrée la première Journée Nationale de la Femme au travers des Etats Unis.

Puis, en 1910, sur la proposition d’une journaliste allemande Clara Zetkin, l’Internationale Socialiste des Femmes appelle les femmes socialistes à célébrer chaque année la « Journée internationale des femmes ».

Ensuite, d’autres pays européens suivront. Et, en 1921, la Russie prendra le relais, avec tout d’abord une Journée internationale des ouvrières puis en officialisant la date du 8 mars.

Et en 1977, c’est le tour des Nations Unies qui invitent l’ensemble des pays à fêter une journée en faveur des droits des femmes.

Le 8 mars sera retenu en France comme la Journée Internationale des Droits de la Femme en 1982.

Au programme :

  • la célébration des avancées (car il y en a effectivement),
  • une mobilisation pour un futur égalitaire,
  • une réflexion et des échanges sur les axes possibles.
Le 8 mars, Journée Internationale pour les Droits des Femmes. Affiche "Journée du 8 mars parce que nous sommes tous égaux".
Le 8 mars, Journée Internationale pour les Droits des Femmes

Les femmes, l’égale des hommes ?

Certes, biologiquement, les femmes et les hommes sont différents.

Pour autant, comme l’a dit Irina Dunn :

« Une femme a autant besoin d’un homme qu’un poisson d’une bicyclette. »

Voilà qui devrait réjouir certains hommes.😉

Provocateur ? Certes mais qui soulève un point important.

Lequel ?

Tout simplement qu’il est temps de mettre fin aux stéréotypes, de vouloir mettre les personnes dans des cases, que ce soit pour les hommes que pour les femmes

Une femme peut est une très bonne bricoleuse ou mécanicienne, être à l’origine d’inventions et découvertes scientifiques, se battre, se passionner pour le monde scientifique ou digital, être agricultrice

Quant aux hommes, ils peuvent s’éclater en cuisine et adorer s’occuper de leurs enfants, être danseur, maquilleur, maïeuticien (sage-femme)…. Et même s’ils ne peuvent être enceintes, de plus en plus d’hommes choisissent d’ailleurs de profiter d’un congé parental pour le plus grand bonheur de leurs enfants.

Certes un homme ne pourra pas porter un enfant mais il cela ne l’empêchera pas d’être un merveilleux papa.

Alors pourquoi vouloir limiter les femmes et les hommes à une image si réduite ?

En effet, peu importe notre sexe ou nos origines, nous sommes tou.te.s sont complémentaires. Grâce à nos compétences, nos talents, notre culture, notre expérience, nos connaissances.

Alors stop aux clichés et autres stéréotypes !

Et toi, qu’en penses-tu ? N’hésite pas à nous faire part de ton avis via les commentaires.

Au plaisir de te lire.

Sophie

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *