La sérendipité : comment transformer l’échec en réussite ?

La sérendipité : comment transformer l’échec en réussite ?

La sérendipité ou l’art de transformer l’échec en opportunité, voire même en réussite. Connaissais-tu ce terme ? De mon côté, j’ai découvert il y a peu ce que ce mot étrange cachait . Et non, ce n’est pas impossible. En fait, de nombreuses inventions sont nées d’échecs, entres petites boulettes et catastrophes. Je te propose de découvrir ce qu’est la sérendipité et quelques exemples qui te feront voir l’échec différemment.

la sérendipité ou l'art de transformer l’échec en réussite - bras d'un homme essayant d'attraper une ampoule lumineuse
Mohamed Hassan de Pixabay

Qu’est-ce que la sérendipité, de l’échec à la réussite ?

Ce terme nous vient d’un mot anglais, serendipity, inventé au 18e siècle par l’auteur Horace Walpole, qu’il avait tiré du conte « Voyages et aventures des trois princes de Serendip » de Cristoforo Armeno. En fait, Serendip était une ancienne désignation du Sri Lanka que l’on pouvait traduire étymologiquement par « fortune obtenue par le sort ».

Tout d’abord une notion littéraire, la sérendipité s’étend au domaine de la recherche scientifique par la suite avant de prendre un sens plus large. Ainsi, selon les dictionnaires Le Robert, la sérendipité est aujourd’hui la :

« Capacité, aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l’utilité (scientifique, pratique). »

En 2014, Sylvie Catellin, Maître de conférence en sciences de l’information et de la communication et auteur de « Sérendipité : Du conte au concept » lui apporte un nouvel éclairage :

« L’art de découvrir ou d’inventer en prêtant attention à ce qui surprend et en imaginant une interprétation pertinente. »

Sylvie Catellin

Les synonymes de sérendipité sont relativement rares.

En fait, pour tout dire, je n’en ai trouvé qu’un : sagacité.

Mais selon moi, on pourrait y ajouter également « ouverture d’esprit », « esprit innovateur », « opportunisme »ou encore « adaptabilité ». Car la sérendipité cache une qualité, une vraie forme d’intelligence faite de positivité, de lâcher prise et de capacité à saisir sa chance. Même et surtout en cas d’échec.

D’ailleurs, voici plusieurs bonnes raisons de voir les opportunités derrière un échec.

La sérendipité : quand la fin d'une idée donne naissance à une autre - Petit bonhomme catastrophé devant une ampoule cassée à terre
Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

La sérendipité : quand le hasard fait bien les choses

Les inventions ci-après sont nées du hasard ou d’erreurs plus ou moins conséquentes.

Mais outre l’intérêt de l’information elle-même, ces inventions montrent une qualité de leur inventeur.

En effet, ceux ont su suffisamment lâcher prise pour être en mesure de voir une véritable opportunité derrière ces échecs.

Mais, dans la majorité des cas, nous ne savons pas voir au-delà de l’échec. Nous ne nous intéressons même pas au résultat qui est parfois plus intéressant que celui recherché initialement. Et soit nous abandonnons totalement, soit nous poursuivons notre but initial.

Alors, pour te faire changer ton regard sur tes échecs, je te propose une liste non exhaustive d’échecs « réussis ».

La sérendipité : l'échec transformé en réussite - Découvertes archéologiques ou de nouveaux continentes dues au hasard - mappemonde ancienne avec des modes de déplacement d'une autre époque (bateau, train, ballon, voiture)
DarkmoonArt_de de Pixabay

Les découvertes dues au hasard

Terres et archéologie

La découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, de l’Australie par Cristóvão de Mendonça, Hawaï par James Cook, L’astéroïde Pallas par Heinrich Olbers, les ruines de Pompéi, la pierre de Rosette, la grotte de Lascaux, l’épave du Titanic…

Science

L’aspartame par G.D. Searle, les rayons X par Wilhelm Röntgen, l’effet anti-dépresseur du lithium par John Cade, la vaccination anti-variolique par Edward Jenner, l’utilisation du laser pour traiter le cancer par Endre Mester, les propriétés anesthésiantes de l’éther par Crawford Long

la sérendipité : quand l'échec et le hasard donnent naissance à la réussite -découvertes scientifiques liées au hasard - médecin devant un microscope lisant un document
Mohamed Hassan de Pixabay

Technologie

Le four micro-onde par Percy Spencer, l’imprimerie par Gutemberg, le Téflon par Roy J. Plunkett, le moteur électrique par Zénobe Gramme et Hippolyte Fontaine, le pacemaker par Wilson Greatbatch

Cuisine

Le roquefort, le Coca-Cola par John Styth Pemberton

Les découvertes nées d’une erreur ou d’un accident

Science

La pénicilline par Alexander Fleming, les propriétés hallucinogènes du LSD par Albert Hofmann

Technologie

La matière caoutchouc par Charles Goodyear, le polyacétylène, la dynamite par Alfred Nobel, le Kevlar par Stephanie Kwolek, la gomme par Edward Nairne, le phonographe par Thomas Edison, l’imprimante à jet d’encre par Ichiro Endo

Cuisine

Les bêtises de Cambrai par Émile Afchain, le Nutella par Pietro Ferrero, le Carambar, la tarte Tatin par les sœurs du même nom, les chips, les corn flakes, les esquimaux, le Pineau des Charentes,

Pour en savoir plus, c’est ici.

La sérendipité : l'échec devient réussite -  quand les accidents donnent naissance à une invention - Explosion
OpenClipart-Vectors de Pixabay

En conclusion

Comme tu l’as certainement compris, l’échec peut être une source de réussite à qui sait le voir.

Mais cela signifie parfois lâcher prise pour savoir faire preuve d’ouverture d’esprit. Car être chanceux, c’est aussi savoir percevoir les opportunités, là où d’autres ne voient que des obstacles.

Et aux Pays-Bas, ils l’ont bien compris. En effet, la démarche de sérendipité est tout simplement encouragée. Pour preuve, les chercheurs peuvent consacrer leur vendredi à la méditation et à la sérendipité.

Et toi sais-tu faire preuve de sérendipité pour pouvoir transformer l’échec ou le hasard en réussite ? Quel est ton rapport avec la chance ? Pour le savoir, fais le test « êtes-vous opportuniste ? ».

Et comme à l’habitude, n’hésite pas à partager tes astuces et tes propres expériences.

Au plaisir de te lire.

Sophie

Ces articles pourraient t’intéresser

Lâcher prise : comment en trouver la force ?

7 bonnes raisons de considérer l’échec comme une chance

5 techniques imparables pour identifier ses qualités et défauts

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *