Le stress – Causes, symptômes et conseils

Le stress, rares sont celles ou ceux qui ne le connaissent pas. Véritable coup de boost au départ, il peut devenir particulièrement handicapant à forte dose ou à répétition. Anxiété, irritabilité, panique, burn out… Les conséquences peuvent être terribles pour la vie professionnelle mais également familiale. Alors comment lâcher la pression pour éviter d’en arriver là ? Je vous propose, dans cet article sur le stress, d’en reconnaître les symptômes ainsi que des conseils pour vous aider à le combattre et évacuer la pression.

Et ainsi retrouver la sérénité perdue.

Mais je ne serai pas seule dans cette mission. En effet, cet article fait partie d’un événement inter-blogueurs, communément appelé carnaval d’articles. Celui-ci est organisé par Trading et Psychologie, un blog traitant de la psychologie du trading au travers des expériences de son auteur Martin. Je vous invite notamment à lire ses conseils pour être zen dans le trading et dans la vie. Et bien entendu, l’article récapitulatif qui sera mis à disposition une fois l’événement terminé.

Néanmoins, pas d’inquiétude. Inutile d’attendre pour profiter des premières astuces que je mets à votre disposition ici.

Pour commencer, que savez-vous du stress ? Est-il toujours mauvais pour la santé ?

Le stress - Causes, symptômes et conseils - prise de tête
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress a toujours existé mais la notion est seulement apparue en 1956 avec Hans Selye dans l’un de ses écrits (The stress of life ou, en français, Le stress de la vie). Cet endocrinologue a défini notamment la réponse au stress « fight or flight » (combat ou fuite).

Mais pour expliquer ce qu’est le stress, j’ai préféré retenir la définition de Richard Lazarus et Susan Folkman (1984) :

« Le stress est une relation particulière entre la personne et l’environnement, relation qui est évaluée par l’individu comme excédant ses ressources et menaçant son bien-être. »

Autrement dit, vous serez stressé dès que vous penserez ne pas avoir les moyens nécessaires pour gérer une situation vous mettant en position d’inconfort.

Les réactions de stress

Les situations stressantes (ex : prise de parole en public, délais jugés trop justes, décision importante à prendre, conflit…) entraîneront chez vous des réactions physiologiques et psychosomatiques.

En effet, face à ces stresseurs (facteurs de stress), votre corps va réagir, provoquant des sensations désagréables (cœur qui bat plus vite, transpiration, boule au ventre…).

D’ailleurs, ces sensations rappellent celles liées à une autre émotion : la peur. En effet, de la même façon, l’amygdale, percevant un danger, va déclencher la machine : le système cardiaque, les hormones (adrénaline, cortisol…)… Et vos ressources (vigilance, attention, mémorisation…) étant enclenchées, vous voilà prêt à agir !

Stress, symptômes sur le rythme cardiaque
Image par Jan Alexander de Pixabay

Le bon stress ou stress de performance

Car le stress, comme n’importe quelle émotion, même désagréable, fait office d’alerte et prépare votre corps à vous fournir les moyens nécessaires à la situation.

Alors tout est pour le mieux ?

Et bien non ! Car comme vous en avez certainement déjà entendu parler, il y a le bon et le mauvais stress.

Le premier vous stimule, est un véritable carburant de performance, quand le deuxième vous rend malade (fatigue, difficultés à se concentrer, insomnies, anxiété, dépression, burnout, troubles cardiaques…).

Le mauvais stress, aigu ou chronique

Quand tout se passe « bien », le stress se découpe en 3 phases : la phase d’alarme, la phase de résistance (ou de mobilisation) et celle de détente.

En effet, le stress, comme toute émotion, est censé être passager. Ainsi, une fois le danger écarté, votre corps doit se remettre en mode normal.

Mais ce n’est pas toujours le cas.

Or un corps ne peut supporter de fonctionner constamment à plein régime, sous peine de rentrer en phase d’épuisement. Et c’est alors le début des problèmes de santé physique et mentale. Car si le stress seul provoque rarement une maladie grave, il peut en accélérer l’évolution.

L’origine ? Des situations durables (harcèlement, problèmes d’argent, aidant de famille…) ou intenses (stress post-traumatique suite à agression sexuelle, décès d’un proche…).

Le stress - Causes, symptômes et conseils - harcèlement
Image par mohamed Hassan de Pixabay

Alors certes, ce que je vais vous proposer ne règlera pas l’origine de votre stress.

Néanmoins, ces quelques astuces pourront certainement vous aider à gérer l’émotion correspondante. Et passer à la phase de détente vous permettant de vous ressourcer.

Comment lâcher la pression et se relaxer ?

Reconnaître les signes avant-coureurs

En effet, comme nous l’avons vu précédemment, dès qu’une situation devient stressante, votre corps déclenche une alerte.

Et les premières fois que cela nous arrive, nous avons tendance à l’ignorer ou à ne pas la prendre suffisamment au sérieux. En fait, pour différentes raisons (pression sociale, besoin de reconnaissance, orgueil…), nous préférons aller au bout de nos limites en faisant la sourde oreille. Et cela peut fonctionner. Au moins dans les premiers temps.

Mais vous constaterez que votre corps ne se laissera pas toujours faire. Et ne laissera pas votre esprit l’ignorer bien longtemps. Et croyez-moi, quand vous aurez vraiment craqué, vous en reconnaîtrez les signes plus rapidement les fois suivantes.

« Peut-être que le seul véritable ennemi se cache dans ce que je ne veux pas connaître de moi-même. » Guy Finley

Prenez l’air

Dans tous les sens du terme. Pour se calmer, il faut s’éloigner de la situation stressante. L’adrénaline vous pousse à bouger. Alors allez marcher, sortez, bougez. L’intérêt est multiple.

Tout d’abord, s’écarter du danger (personne ou situation toxique) permet de faire redescendre d’un niveau le stressomètre.

Ensuite, marcher, surtout si vous le faites dans la nature, va permettre de détourner votre attention sur autre chose au bout de quelques minutes.

Enfin, il vous mettra dans les bonnes dispositions pour prendre du recul.

Stress - marcher pour lâcher la pression
Image par Jill Wellington de Pixabay

Respirez

Pratiquer la respiration abdominale est un moyen efficace pour se calmer. En effet, quand nous sommes stressés, notre respiration devient rapide et superficielle, ce qui n’aide pas au retour au calme.

Et pas besoin d’être un pro. C’est davantage une question d’habitude. Voici un cours rapide avec la réflexologue Catherine Hamelle pour réapprendre la respiration par le ventre. En effet, contrairement aux bébés qui l’adoptent naturellement, les adultes respirent par la poitrine, ce qui s’avère moins efficace quand il s’agit de se calmer.

Et c’est parti pour un exercice de respiration, la technique 4/7/8. Il suffit d’inspirer profondément par le nez pendant 4 secondes, puis de retenir l’air dans ses poumons pendant 7 secondes. Et enfin d’expirer par la bouche durant 8 secondes.

Pour vous aider, vous pouvez visualiser une vague, son flux et son reflux. Et pour ceux qui souhaitent être accompagnés, voici une vidéo :

Déterminez l’origine de votre mal-être

En effet, pour qu’il y ait stress, il faut au départ un stimulus. J’entends par là un facteur de stress dans votre environnement. Et l’identifier clairement est un moyen de le traiter.

Ainsi, s’il s’agit d’une personne, vous chercherez à éviter les sources de tension avec elle, voire la personne elle-même.

Et s’il s’agit d’une peur, comme celle de parler en public, il vous faudra peut-être apprendre à l’apprivoiser. Et c’est d’autant plus vrai quand la situation est amenée à se répéter. Dites-vous que s’avouer une source de stress, c’est déjà avoir fait une partie du chemin, car vous savez quel dragon combattre.

« Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites »

Stress - conseils pour le combattre -dragon et fillette
Image par Lothar Dieterich de Pixabay

Exprimez vos difficultés

Oubliez tout sentiment de culpabilité ou de honte. Cela n’aide en rien, sinon faire durer plus que nécessaire l’émotion. Or exprimer son émotion et ses difficultés offre de nombreux avantages.

Evacuer la pression

En effet, il faut bien que cela sorte d’une manière ou d’une autre. Et tout casser ou frapper quelqu’un est rarement une bonne idée. Quant à fuir, ce n’est pas toujours possible. Par contre, exprimer vos frustrations auprès d’une oreille attentive fait généralement du bien.

Remettre le curseur au bon niveau

Quand nous sommes au plus fort de l’émotion, le recul est généralement absent. En parler permet de remettre les choses au juste niveau. Bien sûr, il faut bien choisir ses interlocuteurs. N’allez pas voir ceux qui aiment mettre de l’huile sur le feu, par exemple.

Avoir d’autres idées ou d’autres approches

Ne jamais sous-estimer la force du collectif. Vous trouvez souvent des solutions auxquelles vous n’aviez pas pensé en échangeant avec d’autres personnes.

D’une part, parce qu’elles peuvent avoir une vision différente de la vôtre.

Et d’autre part, parce qu’elles peuvent connaître une autre personne capable de vous aider.

Stress : force du groupe
Image par athree23 de Pixabay

Trouver de l’aide

Il est souvent compliqué de demander de l’aide. Peur de déranger, d’être redevable, honte…

Et pourtant, qu’avons-nous à perdre ? Au pire, nous serons dans la même situation qu’avant.

Par contre, exprimez clairement votre besoin. En effet, croire que son entourage va le deviner est une erreur. Et l’irritabilité causée par le stress a plutôt tendance à faire fuir. Rares sont ceux qui prennent le risque de devenir une victime collatérale.

Prioriser et renégocier

Demander de l’aide, c’est parfois uniquement renégocier un délai ou prioriser ses activités. Et pour cela, il existe un outil très utile : la Matrice d’Eisenhower.

Matrice d'Eisenhower - prioriser pour éviter le stress

Certes il est difficile de revenir sur des engagements déjà fixés. Mais avec des explications et une nouvelle proposition raisonnable (délai, étape intermédiaire, priorisation…), vous devriez obtenir satisfaction auprès de vos interlocuteurs. Et par conséquence, faire baisser votre niveau de stress.

De plus, sachez que cette matrice doit pouvoir vous éviter des situations stressantes en l’utilisant en amont. Autre astuce : fixez une plage quotidienne pour les aléas (20%) grâce à l’agenda standard. Ainsi vous pourrez gérer les urgences de dernière minute plus facilement.

Et oubliez la perfection

Quand nous disposons de peu de temps, la perfection n’a plus sa place. Vous connaissez les priorités de vos interlocuteurs, fond ou forme.

Alors limitez-vous au cahier des charges.

N’oubliez pas que c’est à eux que vous devez faire plaisir et non à vous. Et si cela vous perturbe, présentez-le comme une première ébauche ouverte aux suggestions.

Changez-vous les idées

Rire, s’évader, se dépayser

Avec du divertissement sous toutes ses formes à savoir vidéos, films, séries, émissions ou lecture sans prise de tête, sortir entre amis ou en famille… Et bien sûr, on oublie tout ce qui est trop sérieux ou déprimant. Sans parler des actualités et autres mauvaises nouvelles ou encore les haters des réseaux sociaux.

Rire pour évacuer le stress
Image par StockSnap de Pixabay

Faire du sport

Le sport peut réellement faire du bien pour évacuer le stress.

Mais quel type de sport ?

J’avoue avoir trouvé des avis contraires. Certains déconseillent, par exemple, les sports « violents » et privilégient les activités comme la natation, le yoga, le pranayama (yoga de la respiration)…

En ce qui me concerne, c’est la marche nordique ou rapide (sans les bâtons) qui me vide la tête. J’aime aussi le tennis ou le fitness qui me permettent de me défouler. Et me laissent épuisée mais de bonne humeur et détendue.

Je ne suis donc pas certaine qu’il y ait d’autres règles que de trouver celui qui vous fait du bien.

Penser à un futur proche agréable

Vous avez certainement des activités sympas à venir qui ne sont pas si lointaines (week-ends, vacances…). A défaut, c’est le moment de les programmer.

Le stress - Causes, symptômes et conseils - Penser au weekend
messersrach de Pixabay

Se faire plaisir

Après une journée stressante, prenons le droit de nous faire plaisir. Après une telle énergie dépensée, c’est la moindre des choses. Une juste récompense pour un vrai réconfort.

Trouver du réconfort

La meilleure amie, le conjoint, la famille, le chat… Et en l’absence de chat, voici une vraie séance de ronronthérapie. Intallez-vous confortablement, un coussin serré contre vous et fermez les yeux. Anti-stress garanti pour les amateurs de chat.

Profiter de moments de relaxation

Vous pouvez vous essayer à la méditation guidée ou pleine conscience. Les vidéos et applications sont nombreuses sur le sujet.

Ou offrez-vous un massage ou un bain pour un véritable moment de relaxation accompagné de lumière tamisée et de musique douce.

De mon côté, je suis plutôt adepte de musique un peu jazzy comme Sade ou Norah Jones.

Mais si vous préférez visualiser des images agréables sur fond de musique « nature », cette vidéo est faite pour vous.

Le stress - Causes, symptômes et conseils - massage, bain relaxant
Image par Sascha Westendorp de Pixabay

Et si vous avez peur d’oublier quelque chose ?

Avoir peur d’oublier quelque chose d’important peut être vraiment stressant et nous empêcher de dormir.

Alors pour éviter de compter sur sa seule mémoire et soulager son stress, rien de mieux qu’un carnet et un stylo sous la main ou une appli sur smartphone comme Evernote.

Stress : vous n’arrivez pas à sortir de cette spirale infernale ?

Alors il est temps d’aller trouver de l’aide à l’extérieur.

Si le stress, de par son intensité ou sa durée, a un impact négatif important dans votre quotidien (relationnel, santé…), n’attendez pas d’être au fond du trou pour agir. Car il sera d’autant plus long et compliqué de remonter.

Or, des thérapeutes sont là pour vous.

Trouvez celui qui vous convient (hypnothérapie, sophrologie, PNL, psychologues, psychothérapeutes, psychiatres…). En effet, le professionnel que vous consultez est aussi important que sa spécialisation. Alors n’hésitez pas à changer.

La confiance doit être là pour obtenir un résultat satisfaisant.

Stress - écoute d'un thérapeute
Image par Serena Wong de Pixabay

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive. L’important est de trouver la ou les astuces qui fonctionnent pour vous.

Car une fois que vous les aurez trouvées, vous saurez quels mécanismes enclencher presque automatiquement.

Et alors adieu aux boules au ventre, tensions musculaire, douleurs au dos, insomnies et autres désagréments.


J’espère que cet article “Le stress – Causes, symptômes et conseils” vous aura été utile.

Et maintenant, c’est à vous de vous exprimer !

Connaissiez-vous toutes ces astuces ?

En avez-vous de votre côté que vous souhaiteriez partager ?

Je vous invite dès maintenant à partager astuces et autres commentaires ci-dessous.

N’hésitez pas non plus à partager ou liker si vous avez appréciez. Je serai ravie de vous lire et de répondre à vos remarques et questions.

A bientôt.

Sophie

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 Comments

  1. Bonjour,
    Lorsque le stress me prend, pour forcer mon cerveau à ne pas rester focalisé sur le problème, je compte à rebours. Et bien sur, mon cerveau revient sur le problème malgré tout, alors je recommence, mais en augmentant la difficulté et du coup je compte de deux en deux ET à rebours…et à force de chercher des solutions pour qu’il ne pense plus au problème, je finis par me détendre.
    Ensuite, je peux pratiquer les exercices proposés ici, soit l’un soit l’autre pour terminer d’effacer le stress. Ainsi, je peux gérer le problème sereinement et efficacement.
    Cette page m’a beaucoup intéressée et j’en remercie l’auteur.
    J’y reviendrai, je l’ai recommandée à une eprsonne qui en a bien besoin. Merci donc.

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Corinne,
      Merci pour ton message.
      J’utilise une méthode similaire qui était présentée par le blogueur Olivier Roland comme une “initiation” à la méditation. Respiration jusqu’à 10 en se concentrant sur le décompte puis retour en arrière. Obligation de recommencer au début si nous laissons nos pensées dévier. Et comme toi, j’ai personnalisé. J’ai choisi l’alphabet en commençant par la fin.
      Une autre méthode que j’ai essayée avec un hypnothérapeute et que j’utilise en fin de journée : la technique des papillons. Tu fermes les yeux, tu respires lentement et profondément. Puis tu visualises des papillons qui représentent chacun de tes soucis. Ensuite, tu dois les laisser s’envoler et partir.
      En fait, je suis persuadée qu’il y a de multitudes de solutions pour évacuer le stress et qu’il faut trouver voire adapter celles qui nous conviennent le plus.
      Belle journée.

  2. Très bel article sur un thème tellement d’actualité. Personnellement je pense qu’on vit tous de manière différente le stress, tout comme on a tous nos propres remèdes. Personnellement c’est le sport qui me fait du bien et depuis le confinement, j’ai découvert la méditation… qui m’apporte énormément ! Merci pour ton article. 😊

    1. Sophie Willocquet

      Merci Nicolas,
      Ton commentaire me touche beaucoup.😊
      Tu as raison : nous sommes tous différents, ce qui signifie des remèdes qui fonctionnent mieux que d’autres selon chacun.
      Le tout est de ne pas rester sans agir, d’essayer, car une vie mangée par le stress peut être terrible et peut nous empêcher d’apprécier les belles choses de la vie.
      A bientôt.

  3. Bravo pour cet article tres complet. Le stress est en effet un réel fléau qui peut nous rendre la vie extrêmement délicate. Surtout dans notre société actuelle.
    Je trouve personnellement que l’antidote idéal reste le sport. En tout cas, c’est pour moi devenu un rituel indispensable pour me libérer complètement l’esprit et me reconecter avec moi-même !

    1. Sophie Willocquet

      Merci Vincent,
      Ton commentaire me fait vraiment plaisir.😀
      Je crois que peu de personnes passent aujourd’hui à côté du stress, à intensité variable.
      Tout comme toi, je me sens mieux après une séance de sport. Et je suis alors capable de prendre plus de recul et réfléchir sainement. Et pour d’autres, le sport sera lui-même une source de stress car ils n’y trouvent aucun plaisir.
      Heureusement, il y a des méthodes pour tous les goûts et toutes les sensibilités.
      Dans tous les cas, si tu as trouvé ton truc anti-stress, continue ainsi.
      A bientôt.

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Patrick,
      Merci pour ton retour.
      Il est vrai que la période est loin d’être simple pour nombre d’entre nous.
      Se changer les idées, compter sur le soutien de proches, se rappeler ce qui est réellement important pour relativiser et prioriser… Tout cela est vraiment important actuellement.
      Je souhaite à chacun de nous de traverser cette période le plus sereinement possible avec nos proches.
      A bientôt.

  4. Bonjour Sophie,

    Tout d’abord, merci pour ton article, je pense que je vais le mettre dans mes favoris pour venir écouter la vidéo de chat qui ronronne quand je perd mon sang froid.

    Au niveau des astuces, tu en as déjà mentionné beaucoup. Je trouve que noter tout ce qu’on a à faire est très efficace, non pas parce que j’ai peur d’oublier, mais plutôt parce que les tâches tournent en boucle dans ma tête. J’ai l’impression d’avoir un million de trucs à faire alors qu’une fois notés, il n’y en a que 4 ou 5.

    Je vais aussi prendre ta technique de réserver une plage horaire dans son emploi du temps pour les imprévus.

    Merci encore !

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Marie,
      Merci pour ton message.
      De mon côté, j’ai la chance d’avoir un chat. Il ne me manque que la cheminée qui crépite 😉
      Et c’est vrai que ça fait du bien. Un petit coup de blues disparaît vite avec ce “traitement” sans effet secondaire.
      J’ai moi-même testé les notes. Il faut juste penser à épurer la liste de temps à autre. Sinon, le stress remonte et nous obtenons l’effet inverse.
      A bientôt.

      Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *