Comment faire un Curriculum Vitae (CV) simple et efficace ?

Comment faire un Curriculum Vitae (CV) simple et efficace ?

Non, le Curriculum Vitae (ou CV) n’est pas mort. Et le profil laissé sur les réseaux sociaux ne l’a pas remplacé. En fait, d’après un sondage de Cadremploi paru en novembre 2020, non seulement il est toujours lu par les recruteurs, mais 73% d’entre eux l’ont également utilisé pendant l’entretien. De quoi se pencher sérieusement sur ce document, véritable carte de visite et pass pour décrocher l’emploi rêvé. Tu ne sais pas comment faire un Curriculum Vitae simple, efficace et moderne ?

Alors je te propose de passer ici en revue toutes les techniques qui te permettront de préparer et créer un CV gratuitement, en ligne ou hors ligne à l’aide d’applications.

Curriculum Vitae simple et efficace : sélection d'un candidat parmis plusieurs CV
VIN JD (Pixabay)

Au programme de cet article :

  • Quelques définitions utiles
  • Les 3 étapes pour rédiger un CV efficace et ciblé avec ma méthode “CLASS”
  • Le format et les rubriques indispensables du CV
  • Une FAQ (Foire aux questions) : les 10 erreurs à éviter, photo ou pas photo, les sites et applications pour réaliser simplement un CV à partir d’un modèle gratuit.

Mais rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Quelques définitions utiles

Lexique Curriculum Vitae : Femme devant son ordinateur, dans une main un cahier et dans l'autre un point d'interrogation
Mohamed Hassan (Pixabay)

Qu’est-ce qu’un CV ?

Un CV, abréviation de Curriculum Vitae (« course de la vie » en latin) est un document retraçant de façon synthétique la formation, les compétences et le parcours professionnel d’un individu. Il est d’usage de fournir lors de l’envoi d’une candidature, accompagné ou non d’une lettre de motivation.

Que sont les soft skills ?

Les softs skills, en français littéralement « compétences douces », sont un ensemble de qualités, innées ou acquises, intrinsèques à un individu. Y sont regroupées les compétences comportementales comme les :

  • Traits de personnalité (ex : courage, introversion/extraversion, patience, dynamisme…)
  • Intelligence émotionnelle (ex : enthousiasme, empathie, leadership…)
  • Compétences transversales (ex : créativité, gestion du temps…)

En fait, cela pourrait se résumer en compétences sociales ou interpersonnelles ou encore en « savoir-être ».

Que sont les hard skills ?

Les hard skills, en français littéralement « compétences dures » ou « solides », rassemblent les savoir-faire démontrables, techniques au sens large, acquises par les études ou l’expérience. Nous y retrouverons, par exemple, la maîtrise d’un logiciel ou d’une langue, les connaissances en sciences de l’ingénierie, en techniques de commerce ou de secrétariat, en informatique, en mécanique…

Certains les opposeront aux soft skills mais elles sont plutôt complémentaires. Par exemple, un.e bon comptable doit à la fois savoir tenir des comptes mais également faire preuve de rigueur. Et un.e assistant.e, outre la maîtrise de compétences administratives, devra savoir aussi faire preuve de discrétion et avoir un bon sens de l’organisation.

Candidature spontanée

CV et lettre d’accompagnement (de motivation) envoyés à une entreprise ou un cabinet de recrutement ciblés par un candidat afin de proposer sa candidature en l’absence d’annonce. La candidature spontanée fait généralement suite à une envie de rejoindre une organisation en particulier ou l’information d’un recrutement à venir.

Chasseur de tête

Le chasseur de tête est une personne mandatée par une société ou une organisation pour trouver des profils de candidats spécifiques, rares, le plus souvent cadres de haut niveau (experts, dirigeants…).

Formation initiale

La formation initiale correspond au parcours scolaire et universitaire permettant d’acquérir les connaissances et savoir-faire nécessaires à l’entrée sur le marché du travail. Elle se traduit sur le CV par des diplômes et mentions ou niveaux d’étude.

Formation continue

Appelée également formation professionnelle, il s’agit d’un ensemble d’apprentissages offerts aux salariés tout au long de leur carrière. Obligation réglementaire française pour les entreprises, elle permet aux personnes de compléter, parfaire ou mettre à jour leurs connaissances et qualifications.

Lettre de motivation

Lettre d’accompagnement du CV, elle en est un complément et non une copie ou un résumé. Bâtie sur la structure en 3 parties « Vous / Je / Nous », elle :

  1. Débute sur la raison pour laquelle le candidat s’est intéressé à la société visée
  2. Fait ensuite la preuve de certains éléments pertinents du CV grâce à des exemples concrets
  3. Conclue sur ce que le candidat peut apporter à la structure et une invitation à en discuter plus profondément.

Les 3 étapes pour réaliser un CV

Pour être efficace et percutant, un CV ne s’improvise pas.

En effet, il doit à la fois donner l’impression qu’il a été rédigé spécifiquement pour l’emploi convoité et que tu es la personne recherchée.

Et tu disposes idéalement d’une seule page pour en convaincre les recruteurs. Autant dire que cet exercice exige de la réflexion (étape 1) et de la stratégie (étape 2). Ensuite seulement, il sera temps de mettre en forme (étape 3) ce fameux sésame vers l’emploi rêvé.

Les étapes pour réaliser un CV : escalier des marches de couleurs différentes
Trang Le (Pixabay)

Etape 1 : réflexion et analyse

Cette première étape consiste à prendre du recul :

  • sur soi (qualités et défauts, compétences)
  • et sur son parcours.

A cette étape, il est conseillé d’être exhaustif. Le tri se fera en étape n°2, en fonction de la mission désirée.

Alors note toutes tes formations et expériences y compris personnelles. Et de celles-ci, déduis-en tous les soft et hard skills (qualités et savoir-faire techniques) qui en découlent. Tu devrais en découvrir que tu n’avais pas imaginé avoir. Et, de la même façon, cela te permettra de faire le point sur ce que tu as aimé et ce qui te plaisait moins dans tes expériences et études passées. Mais pourquoi est-ce intéressant à ce stade ? En fait, cela t’évitera tout simplement de candidater pour des missions dans lesquelles tu ne te plairas pas. Tu pourras alors viser spécifiquement celles dans lesquelles tu pourras t’épanouir.

Retrouve ici des outils pour t’aider dans ce travail.

Etape 2 : synthèse et sélection

On ne peut et on ne doit surtout pas tout mettre dans un CV. Il ne s’agit en rien d’une liste à la Prévert. En fait, il doit correspondre à l’emploi auquel tu postules.

En effet, les CV passe-partout ne fonctionnent que très rarement.

Comme expliqué précédemment, le chargé de recrutement (DRH, chasseur de tête ou responsable) doit avoir l’impression que ton choix s’est porté exclusivement sur l’entreprise et le poste visés. Alors c’est l’occasion de lui montrer que tu as véritablement envie de rejoindre l’équipe. Et pour cela, il te faut faire une sélection stratégique parmi les données qui sont ressorties de l’étape n°1. Voici comment procéder.

Etapes pour faire un CV : femme présentant une check-list
Mohamed Hassan (Pixabay)

1 – Extraire les mots clés de l’annonce ou la fiche métier

Les mots clés pertinents se trouvent souvent dans l’annonce ou, en cas de candidature spontanée, dans les fiches métiers :

  • Le niveau d’étude demandé
  • Les qualités requises
  • Les qualifications exigées
  • Les outils bureautiques

Tu y trouveras clairement ce qui est attendu par l’employeur (ou le robot) qui fera un premier tri des candidatures. Il s’agit donc de les relever pour les inclure dans ton CV quand ils te correspondent.

2 – Traduire tes compétences et qualités

Il te faut maintenant faire le lien entre les savoir-faire et qualités que tu as identifiés chez toi et les mots clés de l’annonce :

  • Rigueur ✅
  • BTS Comptable ✅
  • Connaissances en comptabilité, gestion et fiscalité ✅
  • 5 ans d’expérience ❌

Tu n’as qu’un an d’expérience au lieu des 5 ans demandés ? Inutile de t’arrêter à cette étape pour autant. En effet, sache que les sociétés cherchent souvent le « mouton à 5 pattes » et que peu de candidats correspondent à ce profil idéal. Aussi, si tu réponds à la majorité des points demandés, tente tout de même ta chance.

« Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons. »

Philippe Geluck

3 – Se limiter à l’attendu

En effet, sauf absence d’expérience à mettre en évidence (jeune diplômé), inutile d’évoquer, pour une fonction de technicien de laboratoire, ton dernier job d’été sans rapport avec la mission visée. Rappelle-toi que ton CV doit faire mouche rapidement. En effet, la première lecture du CV va être réalisée rapidement par le recruteur (entre 30 et 40 secondes).

De ce fait, les mots clés répondant à son besoin doivent lui sauter aux yeux. Alors inutile de « polluer » le document avec des savoir-faire techniques ou des jobs classiques d’étudiant. En plus, faire ce tri te permettra de faire tenir plus facilement les informations sur une seule page.

Etape 3 : la mise en forme du contenu

Une fois les informations cruciales sélectionnées, il te faut maintenant les mettre en forme pour :

  • adapter le CV à ta personnalité, aux qualités et expertises que tu défends, ainsi qu’à la société et au poste démarchés
  • et relever le challenge de les regrouper en une page idéalement, voire deux maximum.

Voici comment procéder à la rédaction du document.

Curriculum simple et efficace : modèle de CV sous forme d'illustration
Shafin Al Asad Protic (Pixabay)

Format du CV

Le format du CV doit être « CLASS », à savoir répondre aux exigences suivantes sous peine d’être écarté avant même d’avoir été lu :

  • Clarté et concision(on sait rapidement ce qu’il en est)
  • Lisibilité (une taille de police correcte, un aspect aéré)
  • Adaptation du contenu (à la mission et à la société choisie)
  • Sens (une logique se dégage dans le parcours)
  • Structure (des espaces dédiés à chaque type de renseignements)

La méthode C.L.A.S.S.

C comme Clarté et Concision

Un CV doit être clair pour le recruteur qui en prend connaissance. Celui-ci doit savoir rapidement ce qu’il en est, sans avoir à lire le document dans son intégralité. De ce fait, il doit être concis.

Pour cela, il te faut limiter les informations aux seules utiles.

De plus, il faut se rappeler qu’il ne s’agit pas d’un exercice littéraire.

Certes, les fautes d’orthographe doivent être absentes du document. Mais il faudra préférer les phrases courtes et les verbes d’action aux grandes envolées littéraires.

Côté contenu, il est particulièrement utile de mettre un titre (l’emploi visé) et une accroche (présentation de soi succincte) en haut du document.

Et bien sûr, cela doit être suffisamment clair et vendeur pour lui donner l’envie d’en savoir davantage. Tout d’abord en prenant connaissance du CV complet. Et ensuite en te conviant à un entretien.

L comme Lisibilité

Un Curriculum Vitae doit être lisible. Il est donc conseillé d’être vigilant sur :

  • Le choix de la police de caractère
  • Sa taille
  • Sa couleur.

De même, évite les formats « italique » et « souligné ». Quant au « gras », utilise-le avec parcimonie et à bon escient.

De plus, pour que le recruteur soit à même de distinguer les informations importantes, prend soin de ne pas surcharger le CV par des données inutiles.

A comme Adaptation

Pour sortir du lot, le CV doit être adapté, rédigé spécifiquement pour une annonce en particulier. En effet, un recruteur est comme n’importe quelle personne. Il apprécie ce qui lui est destiné personnellement.

Voici de quoi t’en convaincre.

Par exemple, imagine une personne venue te séduire. Elle passe du temps avec toi, t’entoure d’attentions… Maintenant, que ressentirais-tu si elle faisait la même chose avec l’ensemble des personnes présentes dans la pièce ?

Et c’est vrai également dans la vente. Pourquoi penses-tu qu’il existe des offres « VIP » ?

En fait, comme l’explique Dale Carnegie dans son livre « Comment se faire des amis ? », nous avons tou.te.s besoin de nous sentir important.e.s. Et les recruteurs ne font pas exception.

Alors personnalise le contenu de ton CV en fonction de l’entreprise et de l’emploi. Pour cela :

  • Etudie bien l’annonce pour ne pas être hors sujet et bien cibler,
  • Renseigne-toi sur la société (internet, journaux spécialisés, employés…) et les codes de la profession (CV élégant et chic pour le domaine du luxe, créatif pour le marketing et la communication, sobre et clair pour les métiers de la finance…)
  • Et pourquoi pas sur le recruteur si tu en as le nom.

S comme Sens

Un sens doit se dégager du CV. Et dans tous les sens du terme ou presque, à savoir :

  • La perception en jouant sur l’esthétisme et l’émotion,
  • Du bon sens, avec une progression logique dans la lecture,
  • Une direction car tu emmènes le recruteur vers un point précis au travers du parcours que tu lui dessines.
CV - Méthode CLASS - Le Sens : GPS
Clker-Free-Vector-Images (Pixabay)

S comme Structure

Pour que le responsable du recrutement puisse s’y retrouver facilement dans l’ensemble des renseignements communiqués, le CV se doit d’être structuré, organisé. De ce fait, les différentes sections doivent pouvoir être distinguées clairement en un clin d’œil.

Pour cela, tu peux, par exemple :

  • Inscrire des titres pour chaque section (Formation, Compétences professionnelles, Expérience professionnelle, Centres d’intérêt…)
  • Faire des paragraphes bien distincts pour chacune des rubriques
  • Mettre des encarts (zones souvent matérialisées par une couleur différente)
  • Faire des listes à puces pour énumérer des informations.

Attention : cela ne doit pas ressembler à un patchwork pour autant. L’ensemble doit rester esthétique et harmonieux.

Format du CV : en Word ou Pdf ?

Quand il s’agit de le mettre en forme, la question de l’application informatique se pose souvent : faut-il privilégier Word ou Pdf (Acrobat) ?

En fait, le format Word (ou équivalent) reste aujourd’hui le plus utilisé. Mais d’autres personnes préfèreront les services en ligne où elles retrouveront une multitude de modèles.

Néanmoins, peu importe finalement. En effet, le format aura son importance uniquement lors de l’envoi. Et dans ce cas précis, il vaut mieux effectivement privilégier le format Pdf pour une raison très simple. Le rendu de ton CV ne sera pas fonction de la version de l’application que possède le potentiel employeur. En effet, les fonctionnalités ne sont pas les mêmes d’une version à l’autre. De ce fait, pour plus de sécurité, il est préférable de convertir son fichier.

Pas de panique. Rien de compliqué à cela. Par exemple, sous Word, il suffit de procéder ainsi :

  1. Dans l’onglet Fichier, cliquer sur Enregistrer sous
  2. Une fenêtre s’ouvre alors
  3. Dans « Nom de fichier », afin de faciliter la recherche future des recruteurs, saisir l’intitulé de la façon suivante : « CV_Nom Prénom »
  4. Dans la section « Type », sélectionner « PDF »
  5. Cliquer sur Enregistrer.
Curriculum Vitae simple et efficace : format de document pdf
kropekk_pl (Pixabay)

Les rubriques indispensables du CV

Les données personnelles : Identité et coordonnées

La première chose, quand on se présente dans la vie est de communiquer son nom et son prénom.

Et le CV ne fait pas exception.

Il est d’usage de mettre en lettres majuscules le nom de famille. C’est d’autant plus utile si tu as un nom qui peut aussi être un prénom (ex : Thierry, Pascal, Julie…).

Ensuite, viennent les coordonnées : l’adresse et les moyens de contact (ex : numéro de téléphone, adresse mail…).

Voici quelques conseils :

CV de James Bond et d'Arnold Schwarzenegger
Oli Lynch (Pixabay)

Profil professionnel

Dans cette rubrique généralement présentée en haut du CV, nous y retrouverons le titre et l’accroche.

Le titre du CV

Le titre doit être adapté à la fonction recherchée. S’il s’agit d’une réponse à une annonce, il suffit généralement de reprendre l’intitulé du poste présenté dans l’offre.

Et s’il s’agit d’une candidature spontanée, il te faudra utiliser un intitulé qui corresponde à la fois :

  • Au travail recherché
  • A l’activité de l’organisation que tu démarches
  • Au jargon actuel du métier.

Enfin, si l’entreprise est importante, un petit tour sur son site te donnera certainement des pistes.

A défaut, tu peux t’inspirer des fiches métiers présentes sur de nombreux sites d’emploi (ex : Indeed), d’orientation (ex : L’Etudiant ou Studyrama) ou encore sur celui de Pôle Emploi.

Voici pour le titre ou intitulé de fonction.

Passons maintenant à l’accroche.

L’accroche du CV

Qu’est-ce qu’une accroche de CV ?

L’accroche est une phrase courte, idéalement de 2 à 3 lignes (5 tout au plus), permettant de te mettre en avant en quelques mots. Placée en haut du CV, sous le titre, elle peut être mise dans un encart intitulé « A propos » ou « Profil ». Elle pourra comprendre tes attentes (ton projet professionnel), ta carrière résumée, tes atouts principaux, voire tes disponibilités. Et tu devras bien entendu prendre soin d’y reporter les mots clés de l’annonce.

En résumé, l’accroche d’un CV, c’est un pitch vendeur qui :

  • donne le ton à ta candidature,
  • facilite le premier tri du recruteur,
  • donne l’envie à celui-ci d’aller plus loin dans la lecture et donc la découverte de ton parcours
  • et te permet de te différencier des autres candidats.

De ce fait, l’accroche est d’autant plus importante, notamment en l’absence de lettre de motivation et doit donc être particulièrement travaillée.

CV : photo avec un homme tenant des jumelles et où il est écrit Job Search (recherche d'emploi)
“Job Search (recherche d’emploi)” par Gerd Altmann (Pixabay)
Exemples d’accroches de CV

« Diplômé.e de l’Ecole de Commerce de Tours, je suis à la recherche d’une alternance de 6 mois dans votre Département Grands Comptes. Une précédente expérience dans le secteur Automobile m’a à la fois confirmé mon attrait pour ce secteur et permis d’acquérir de véritables compétences dans le domaine de la vente.Doté du sens du contact, persévérant et autonome, je souhaite mettre mon expertise à votre service. »

« Technicien automaticien, doté d’une expérience de 10 ans dans le milieu pharmaceutique, je souhaiterais rejoindre une équipe passionnée et dynamique où je pourrai mettre à profit mes aptitudes en résolution de problèmes, mon expertise en machines-outils ainsi que ma rigueur. »

« Fort de 15 ans d’expérience, autonome, minutieux et rigoureux, je souhaiterais mettre ma maîtrise parfaite des outils comptables et financiers au service de vos équipes et de vos clients. »

Conseils

Si tu accompagnes ton CV d’une lettre de motivation, attention à la redite. L’un et l’autre doivent être complémentaires et non un copier-coller.

Il est préférable de réaliser l’accroche à la fin de l’exercice. En effet, sans être un résumé, elle doit être le reflet de ce que les recruteurs vont retrouver dans le CV.

Formation

Dans cette rubrique, nous retrouverons à la fois la formation initiale (tes études) et la formation professionnelle continue. En ce qui me concerne, j’ai tendance à les séparer en deux sous-sections pour plus de clarté. Néanmoins, je le déconseille si tu n’as pas suivi d’études diplômantes.

Pour la formation initiale, indique par ordre rétro-chronologique (en premier, le plus récent) :

  • L’intitulé officiel et la spécialisation des diplômes obtenus
  • ou, à défaut, ton niveau d’études (ex : niveau BEP, Baccalauréat, BTS…)
  • le nom de l’école si elle est connue
  • l’année d’obtention du diplôme
  • les mentions éventuelles obtenues.

Et en ce qui concerne la formation continue, limite la « liste » aux seules connaissances utiles pour la mission proposée. Enfin, si certaines d’entre elles ont donné lieu à une certification, indique-le.

Faire une CV gratuit simple et efficace - Formation initiale : pile de livres et mortarboard (chapeau noir des diplômés américains)
Trang Le (Pixabay)

Expériences professionnelles

Ce chapitre présente, de façon structurée, l’ensemble de tes expériences professionnelles dans l’ordre anti-chronologique (dit également rétro-chronologique). En effet, ce qui intéresse souvent l’employeur ou son représentant, ce sont les informations les plus fraîches. De ce fait, commence par l’expérience la plus récente et terminer par la plus ancienne.

Inutile ici de développer tes compétences professionnelles, celles-ci étant abordées dans la section du même nom. L’explication en est simple : elles sont souvent transversales et cela t’évite donc de les répéter pour chacune de tes missions.

Quant aux renseignements attendus, ils sont les suivants :

  • Dates de la mission
  • Intitulé de l’emploi occupé
  • Nom et ville de la société (voir pays pour les expatriés)
  • Activités et réalisations
  • Apports et responsabilités, idéalement chiffrés quand la mission s’y prête (ex : chiffre d’affaires obtenu, nombre de personnes dans l’équipe managée, parc de machines géré…).

Compétences professionnelles

Dans ce chapitre, il est question des savoir-faire acquis tout au long de ton parcours.

Si tu n’en as pas indiqué dans ton accroche, il est toujours temps d’inscrire ici quelques soft skills, à raison de trois maximum. Et pour le reste, il s’agira de faire le tour de ton savoir-faire. Néanmoins, afin que cela ne ressemble pas à une liste à la Prévert, tu peux :

  • Les rassembler par thème (ex : communication, langues, outils bureautiques, logiciels de design, marketing digital, développement web…)
  • Sélectionner uniquement celles qui sont indispensables à la mission, transversales ou transférables d’un poste à l’autre.
Curriculum Vitae simple et efficace : arbre avec les compétences à la place des fruits sur les branches
Gerd Altmann (Pixabay)
Conseils

Pour être certain.e de ne pas avoir oublié des connaissances cruciales, reprend chacune de tes formations, expériences professionnelles voire même personnelles et indique les qualités et qualifications que cela nécessitait.

Indique uniquement les savoir-faire que tu maîtrises et savoir-être qui te correspondent. Cela t’évitera le syndrome de l’imposteur et tu seras plus à l’aise pour défendre ta candidature lors de l’entretien.

Evite les logos (ex : logiciels) et barres de progression pour indiquer ton niveau. En effet, si le tri initial est réalisé par une intelligence artificielle, celle-ci sera incapable de les déchiffrer.

Spécificités

Langues étrangères : utilise un niveau reconnu (bilingue, courant, professionnel…), la classification CECRL (A1, A2, B1, B2, C1, C2) ou le résultat d’un test (ex : score du TOEIC). Par contre, inutile d’indiquer une langue si tu n’en maîtrises que quelques mots. En outre, n’hésite pas à mentionner les séjours éventuels de longue durée dans un pays étranger.

Informatique : inutile de mentionner sa connaissance des outils bureautiques, sauf si leur maîtrise fait partie du métier. Par contre, la connaissance d’outils spécifiques ou de langages informatiques sera précisée selon le métier visé.

Autres rubriques

Récompenses

Citer les récompenses reçues peut être un moyen de faire la différence. Bien entendu, il faut un rapport au moins indirect avec l’emploi ou les qualités requises.

Curriculum Vitae simple et efficace - ajouter les récompenses : femme entraînant en courant un homme vers un trophée
Mohamed Hassan (Pixabay)

Centres d’intérêt

Contrairement aux idées reçues, les centres d’intérêt ne se limitent pas aux seuls loisirs.

Nous y retrouverons ainsi des :

  • Loisirs créatifs, sportifs…
  • Activités culturelles
  • Expériences de bénévolat
  • Sujets de prédilection et des expertises parfois peu communes.

Certaines personnes choisissent de ne pas les inscrire. Pourtant, ils ont un véritable intérêt :

  • Certains demandent des aptitudes, connaissances et qualités qui peuvent faire la différence
  • D’autres font appel à des valeurs pouvant faire écho à celles de l’entreprise
  • Et tu n’es pas à l’abri d’avoir une passion commune avec le recruteur.

Alors pourquoi s’en priver ?

Attention : ces centres d’intérêt doivent être réels au risque de te faire prendre au piège par les recruteurs un peu curieux ou tout simplement passionnés par le sujet. Ainsi, ne déclare pas être passionné.e par l’art si tu n’es pas capable de citer des artistes, le mouvement auxquels ils appartiennent ou leurs œuvres.

Ordre des rubriques du CV

Dans un CV, se pose souvent la question de l’ordre des différentes rubriques. Laquelle dois-je mettre en tête, en deuxième ou troisième ?

En fait, tout dépend de ce que tu souhaites mettre en valeur.

Ainsi, si tu es un.e jeune diplômé.e et que tu manques d’expérience professionnelle, mets tes études et diplômes en avant, donc en première place.

Par contre, si tu as déjà une carrière bien remplie, présente en premier tes compétences ou, si tu as déjà réalisé une mission similaire à celle indiquée dans l’annonce, tes expériences.

En résumé, positionne en tête ce qui correspond davantage chez toi au besoin exprimé dans l’offre.

FAQ

Quelles sont les 10 erreurs à éviter dans un CV ?

  1. Ecrire « CV » ou « Curriculum Vitae », « nom », « prénom », « adresse » (…) sur le document (il s’agit d’une évidence)
  2. Signer le document
  3. Faire des fautes d’orthographe, de grammaire, de conjugaison, en résumé de français
  4. Le présenter sur plus de deux pages (l’idéal est de le faire tenir en une seule page)
  5. Utiliser plus de 3 couleurs différentes
  6. Indiquer des langues ou des connaissances que tu maîtrises à peine et seras incapable d’utiliser une fois en poste
  7. Inscrire des compétences qui ne serviront ni à faire la différence lors du recrutement ni dans le poste à pourvoir
  8. Mettre en avant des qualités maintes fois entendues par les recruteurs (dynamique, motivé…) ou inutiles voire contre-indiquées pour la mission
  9. Utiliser des termes trop vagues
  10. Mentir
CV - quelles sont les 10 erreurs à éviter dans un CV ? Bouton avec croix sur fond rouge
Clker-Free-Vector-Images(Pixabay)

Photo ou pas photo ?

La photo n’est en rien obligatoire. Elle est même considérée comme un élément pouvant se révéler discriminatoire. De ce fait, la décision t’appartient.

Et si tu choisis de joindre une photo à ton CV, voici quelques conseils :

  • Poser de face ou de ¾  avec le visage tourné vers l’objectif
  • Cadrer sur le visage et la partie haute du buste
  • Se tenir droit sans être crispé et sourire de façon naturelle
  • Choisir un portrait de bonne qualité et récente
  • Bannir les clichés décontractés, de vacances (…)
  • Sélectionner un portrait à fond neutre où tu portes une tenue professionnelle et adaptée à l’emploi visé.
3 CV sur fond bleu
Coffee Bean (Pixabay)

Comment faire un Curriculum Vitae en ligne gratuit ?

CV gratuits en ligne à télécharger

Tu te demandes comment faire un Curriculum Vitae en ligne gratuit ? Sache qu’il existe plusieurs sites proposant une diversité de modèles adaptés au profil voulu et répondant aux critères actuels. Parmi eux :

Canva

CV moderne, simple, minimaliste, avec photo, infographie, créatif, coloré, comédien, graphisme, formel, universitaire, lycée… Tu auras l’embarras du choix dans cette CVthèque de plus de 1400 modèles pour créer un CV en ligne gratuit. Et une fois réalisé, tu pourras le télécharger en format PDF (ou, si tu préfères, PNG et JPEG).

MonCVparfait

Simple d’utilisation, près de 30 templates proposés, des conseils à chaque étape et des informations automatiques selon le métier sélectionné. Effectivement, il serait presque parfait. En fait, le seul bémol relevé par Codeur.com est le manque de modernité de certains modèles. Plusieurs formats proposés pour le téléchargement parmi lesquels : PDF, HTML, DOCX.

CVDesignR

Une large sélection de modèles dont certains sont gratuits, une interface intuitive et différentes fonctionnalités à disposition : personnalisation, multilingue, intégration de QR code, version pour les étudiants… Format téléchargé : PDF.

CV Wizard

Un CV en 3 étapes seulement avec possibilité d’aller plus loin en ajoutant d’autres sections, des conseils pour chacune des étapes, possibilité d’intégrer son CV actuel. Format téléchargeable : PDF.

CV Europass

Tu souhaites rédiger un CV à l’international (près de 30 langues disponibles) pour te former ou trouver un emploi à l’étranger ? Alors rendez-vous sur le site Europass de l’Union Européenne où tu peux à la fois faire un CV et une lettre de motivation, chercher une formation ou une mission en Europe.

Les applications gratuites pour CV

Les CV peuvent aussi être réalisés hors ligne grâce à des logiciels CV gratuits à télécharger comme :

  • CVitae de Sémantis Logiciels (pour créer son CV, sa lettre de motivation et assurer le suivi des candidatures)
  • Open CV
  • CV Easy Job (en anglais)

Avantages : aucune divulgation d’informations en ligne, mise à jour simple.

Espace bureautique pour réaliser son CV grâce à des applications à télécharger : cahier et stylos, ordinateur, smartphone, café
AzamKamolov (Pixabay)

Curriculum Vitae simple et efficace : pour conclure

Te voici maintenant avec toutes les clés en main pour faire un Curriculum Vitae à la fois simple, efficace et gratuit, en ligne ou à partir d’une application.

Cet article fait partie de la série “Confiance et Emploi” dans laquelle tu peux également retrouver :

  • une méthodologie simple et performante pour identifier ses qualités et défauts
  • mais aussi le livre “Confiance en soi : les Clés Pour Accéder Au Poste Rêvé” téléchargeable gratuitement en cliquant sur le lien présent dans la fenêtre ci-contre.

Tu as des questions, des remarques ou bien tu souhaites nous faire part de ton expérience personnelle ? Alors n’hésite pas à les partager via les commentaires ci-dessous.

Au plaisir de te lire.

Sophie

Ces articles pourraient t’intéresser

5 techniques imparables pour identifier ses qualités et défauts

Le syndrome de l’imposteur ou la dévalorisation de soi

Premier emploi : se donner toutes les chances de trouver

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *