The Miracle Morning : une routine miraculeuse ?

The Miracle Morning : l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

The Miracle Morning et ses Life savers, la routine matinale miraculeuse qui donne raison à l’adage « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ». Mais qu’en est-il vraiment ? En quoi consiste cette routine quotidienne qui te promet de t’élever à la meilleure version de toi-même ? Et comment la pratiquer efficacement ? Et enfin, tient-elle ses promesses ? Toutes les réponses sont ici.

Mais commençons par en présenter l’auteur, Hal Elrod.

Hal Elrod - "Yo Pal" - auteur de la méthode The Miracle Morning
Image Wikipedia “Yo Pal” Hal Elrod

Qui est Hal Elrod, l’auteur du Miracle Morning ?

Hal Elrod est un écrivain, auteur de best-sellers, coach de vie et conférencier américain né en 1979 en Californie.

Cet écrivain est mondialement connu grâce à son livre The Miracle Morning (littéralement « Le Matin Miracle »), traduit dans pas moins de 27 langues !

Et ce n’est pas tout.

En effet, l’œuvre est maintenant déclinée en plusieurs versions : le Miracle Morning pour les couples, les familles, les étudiants, les entrepreneurs…. A chaque population sa version. Et ses adeptes sont nombreux (plus de 500 000 morningophiles dans plus de 70 pays). Une véritable communauté mondiale.

Mais comment en est-il arrivé à écrire cette technique adoptée par des personnes comme toi et moi et même de nombreuses célébrités ? Pour le comprendre, retour sur son histoire.

Couverture du livre en version originale The Miracle Morning
Livre The Miracle Morning (version originale) – Hal Elrod

Un grave accident qui changera son existence

En fait, à l’âge de 20 ans, Hal Elrod, alors commercial, est renversé par un conducteur ivre. Résultat : arrêt cardiaque pendant plusieurs minutes et une dizaine de fractures. Et, alors qu’il se trouve dans le coma, les médecins prédisent qu’il ne remarchera plus jamais et qu’il conservera certainement des séquelles cérébrales. Rien de bien engageant donc.

Mais c’était mal connaître Hal Elrod qui les fera mentir en marchant de nouveau et en courant même un ultra-marathon, soit plus de 80km.

Comment a-t-il eu l’idée de The Miracle Morning ?

En fait, il souhaitait tout simplement partager ce qu’il considérait comme le secret de sa résilience et du succès qui a suivi. Un secret qui pourrait se résumer à ce seul adage bien connu : l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Pourtant, comme il l’indiquait dans une interview pour Femmes Actuelles, il n’a rien inventé. Il avoue ainsi s’être inspiré de ce qu’il considérait comme les meilleures pratiques de développement personnel. Puis il a constaté que les personnes connaissant le succès avaient pour point commun d’être du matin : Tony Robbins, Anna Wintour (Vogue), Tim Cook (Apple), Bill Gates, Oprah Winfrey…

The Miracle Morning était né.

Et cette nouvelle hygiène de vie alliée à une grande résilience lui sera encore bien utile par la suite. Car les épreuves ne sont pas terminées. En effet, en 2016, on lui diagnostiquera une leucémie lymphoblastique aiguë, une forme de cancer particulièrement agressive, dont il guérira également.

Une nouvelle occasion de démontrer l’efficacité de cette routine ?

Un livre mais pas seulement

En tout cas, cela ne stoppe en rien son aventure morningophile. Bien au contraire. En effet, il décide de produire cette fois-ci le documentaire Miracle Morning Movie (diffusion en décembre 2020). On y retrouve les rituels matinaux de personnes célèbres à travers le monde entier et l’impact bénéfique sur leur quotidien.

Hal Elrod déclare avoir pour mission d’élever les individus et les organisations à leur plein potentiel. Et ce dans tous les domaines : au travail, dans la vie personnelle… Et toujours selon lui, si nous le pratiquons chacun à notre niveau, nous pourrons alors élever la conscience collective et faire ainsi de notre planète un monde meilleur.

Alors auras-tu, à ton tour, envie d’œuvrer pour l’humanité en devenant la meilleure version de toi-même grâce à une nouvelle routine ? Es-tu prêt.e à changer ton histoire pour atteindre le bonheur et la réussite rêvés ?

Oui ?

Alors laisse-moi te présenter, en quelques mots, les étapes de cette routine matinale miraculeuse ou présentée comme telle.

Pour cela, je me suis inspirée du guide pratique Miracle Morning France* écrit par Laura Mabille, autrice, conférencière et chroniqueuse sur France 3. A la clé, des explications claires sur cette routine matinale mais également des exercices pratiques qui en facilitent la compréhension.

Et ayant moi-même testé cette formule matinale depuis deux mois déjà, tu te doutes bien que j’ai pensé à ajouter ma petite touche personnelle.

*Miracle Morning – Tout se joue avant 8 heures » – First Editions – Prix indicatif : 12.95€

The Miracle Morning : the Life SAVERS

Le programme repose sur ce qu’Hal Elrod appelle les life SAVERS (littéralement les « sauveurs de vie ») que tu déroules pour entamer la journée. Quelques éclaircissements s’imposent.

The Life SAVERS - homme et femme super-héros
Mohamed Hassan de Pixabay

Bien commencer sa journée

Cette « morning formula » repose sur l’idée que notre journée est conditionnée par les premières heures.

Ainsi, si tu la commences mal, ta journée aura toutes les chances d’être stressante ou décevante. Par contre, si tu la démarres sous les meilleurs hospices, ta bonne humeur vaincra tous les obstacles.

Et là-dessus, j’avoue que je le rejoins. Qui n’a pas dit « De toute façon, ce n’est pas ma journée » ? Une mauvaise nuit, suivie d’une panne de réveil, qui s’enchaîne sur une course contre la montre… Puis tout semble se liguer contre toi le reste de la journée, les événements comme ton entourage. Ça te rappelle quelque chose ?

Mais alors comment transformer toutes tes journées de manière positive ? Effectivement, cela semble relever du miracle au premier abord.

Femme s'étirant sur un lit
Mohamed Hassan de Pixabay

Et bien, tout simplement, en consacrant ta première heure de la journée à ta seule petite personne. De l’égoïsme ? Pas du tout. Car pour bien prendre soin des autres, il faut déjà prendre soin de soi. En effet, le charme de Grumpy Cat dès le réveil a ses limites. Et tu t’en rends compte quand tu vois ton entourage commencer à frôler les murs dès que tu rentres dans une pièce.

Mais revenons-en au sujet : comment sauver tes journées et transformer ainsi ta destinée ?

Et bien grâce aux Life Savers sur lesquels se base le rituel.

Un acronyme : S.A.V.E.R.S.

Pas d’inquiétude : il ne s’agit pas de se transformer en sauveteur en mer ou en pompier. Rien d’aussi héroïque. Bien que…

En fait, S.A.V.E.R.S. est un acronyme anglais signifiant :

  • S comme Silence
  • A comme Affirmations
  • V comme Visualisation
  • E comme Exercice
  • R comme Reading (lecture en anglais)
  • S comme Scribing (traduction : écriture).

Tu l’auras compris, nous parlons d’un rituel matinal en 6 étapes auxquelles il faudrait accorder idéalement 1 heure pour la séance complète (soit 10 minutes chacune). En fait, 6 habitudes à acquérir avec à la clé santé, réussite et bonheur.

Mais que se cache-t-il exactement derrière ces 6 activités ?

Le Life SAVERS Program, une routine matinale en 6 étapes

S Comme Silence

Il faut voir cette étape comme un moment dédié à soi. Quelques minutes de calme, loin de l’agitation, pour s’éveiller lentement et se recentrer. Au programme et au choix, relaxation à base de méditation, cohérence cardiaque, respiration profonde, prière…

« Le silence permet de trouver son destin. »

Lao-Tseu
The Miracle Morning - Silence - Femme faisant du yoga
Clker-Free-Vector-Images de Pixabay

A comme Affirmations

Les affirmations sont des phrases que l’on se répète, intérieurement ou à voix haute. Elles décrivent les objectifs que nous avons décidé d’accomplir et les moyens correspondants pour devenir la personne que nous rêvons d’être. Des mantras en quelque sorte.

Bien entendu, il faut avoir défini ses objectifs de vie au préalable. Ensuite, se les répéter permettra de les ancrer en nous.

Un moyen comme un autre de ne pas oublier ses rêves.

« Nous avons tous déjà ce qu’il faut pour être les plus heureux du monde. Il nous reste simplement à nous en souvenir en permanence. »

Hal Elrod, Miracle Morning
Quand l'impossible devient possible
Gerd Altmann de Pixabay

V comme Visualisation

La visualisation est liée aux affirmations.

En effet, elle consiste à s’imaginer le déroulement de chaque objectif jusqu’à son succès final. On déroule en quelque sorte son plan de vie idéal.

« Fake it until you make it » ou comment feindre jusqu’au succès. Coup de boost assuré !

Mais attention, il ne n’agit pas de le faire mécaniquement. Effectivement, il faut y associer tous les sens (vue, ouïe, odorat, sensations, émotions…). Il faut le vivre ! Encore mieux que la réalité virtuelle ! Le son, les images, les sensations. Tu l’as compris : tu deviens le héros de ton film.

« Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint. »

Dominique Glocheux
The Miracle Morning - Visualisation -femme et route
Alemko Coksa de Pixabay

E comme Exercice

Que serait un réveil sans énergie ? De ce fait, l’exercice physique, autrement dit le sport, y a toute sa place.

Sous la forme que tu souhaites. Car l’objectif est non pas de se torturer sous peine d’abandon rapide, mais de trouver l’activité que nous aurons envie de répéter chaque matin. Sans faute ou presque.

Ce peut être des étirements pour se dérouiller le matin, du yoga, des exercices sportifs au sol (abdos, gainage, pompes…)… A toi de choisir !

« Si les Français savaient le rôle de l’intelligence et de volonté, la part de l’esprit et de caractère dans la plupart des sports ; avec quel entrain ils y pousseraient leurs enfants ! »

Pierre de Coubertin
The  Miracle Morning - Exercice - Sport
AlexMile de Pixabay

R comme Reading

Reading ou Lecture en français.

Mais ici, on ne parle pas de romans mais de livres nous permettant de nous améliorer dans tous les domaines.

Ce sera, par exemple, un chapitre ou deux d’un livre de développement personnel sur la confiance en soi. Ou des sujets comme « Comment affronter ses peurs ? » ou encore « Comment savoir dire non ? »… Et bien sûr, tu peux aussi lire un ou plusieurs articles de ce blog 😉.

Le tout est de lire des textes inspirants qui te font grandir et œuvrent à concrétiser cette meilleure version de toi-même.

Choisis le sujet qui t’intéresse.

Tu devrais trouver facilement ton bonheur, le thème de la qualité de vie remplissant actuellement des rayons entiers de librairies.

Et il y en a pour tous les goûts et à tous les coûts.

Par exemple, sous forme de guide ou de livre romancé. Ou sous forme audio, ou encore en format Kindle (ebooks Amazon).

Et tu peux même les acheter d’occasion (et les revendre) en ligne : sur la market-place d’Amazon, Rakuten, Momox-shop, RecycLivre… Et si tu veux la jouer solidaire et français, tu peux aussi commander tes livres sur Livrenpoche ou Emmaüs.

Ou encore moins cher, il suffit de les emprunter à la bibliothèque.

« La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps. »

J. Addison
The Miracle Morning - Reading - Femme assise en tailleur sur un livre
Mohamed Hassan de Pixabay

S comme Scribing

Scribing, un terme anglais désignant l’Ecriture.

Ecrire pour prendre conscience, pour retenir, pour relativiser

Nous pouvons ainsi coucher sur papier nos idées, nos beaux moments de la journée, nos victoires et autres succès, nos objectifs

Sur un carnet, dans un bullet journal ou un fichier informatique… Peu importe le format ou le contenu, tant que tu te sens inspiré.e et que cela te fait du bien.

C’est pourquoi, selon moi, si tu as un tempérament artistique, tu peux même y associer ton moyen d’expression préféré : dessin, sketchnoting, scrapbooking… A toi de te l’approprier.

« La meilleure façon de penser est d’écrire. »

Pascal Quignard
Carnet de notes
Memed_Nurrohmad de Pixabay

Les bénéfices sont nombreux comme pour chacun des moments privilégiés de cette routine matinale.

Cela commence à être plus clair mais tu ne sais pas comment te lancer ? De nombreuses questions te viennent en tête ?

Ma routine matinale

Je t’avais promis de te parler de mon expérience. Et bien, chose promise, chose due.

Voilà comment se présente ma routine matinale.

Je préfère le dire, j’ai beaucoup de mal avec les programmes préétablis. En fait, je ressens toujours le besoin de les adapter. Un peu rebelle ? Certainement mais c’est surtout le seul moyen pour moi de me l’approprier et de ne pas lâcher tout en route.

Et je dois avouer qu’adopter une routine du matin était tout sauf mon idée. En fait, c’était celle de mon mari.

Mais j’aime bien expérimenter et, dans un couple, il est plus facile d’adopter un rythme identique si on veut passer un peu de temps ensemble. Nous l’avions déjà fait pour la chrono-nutrition. Ainsi pour plus de simplicité (des menus identiques), nous avions choisi de suivre le même régime alimentaire.

Et puis avoir un.e « partenaire » de défi ou de changement, cela aide question motivation. Assurément, le soutien et le challenge sont bien présents, nous poussant à ne pas abandonner.

Pour autant, je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de me lever à 05h30 tous les matins. Même avec la promesse d’une meilleure santé et d’une productivité accrue. Nous avons donc convenu que le réveil serait programmé à 06h00.

Rassure-toi. Je ne me lève pas pour autant d’un seul coup. Je me réveille lentement au son de la radio ou plus précisément des actualités que j’écoute distraitement. Et à 06h15, tout le monde debout !

J’ouvre alors les volets de la chambre puis du rez-de-chaussée. Puis je bois un verre d’eau (réputé pour aider à se réveiller) avant de m’engager dans les six activités du rituel que j’enchaîne de la manière suivante.

Exercice

Oui, je sais, je ne commence pas dans l’ordre. J’ai bien essayé mais je piquais du nez quand je commençais par l’étape Silence. J’ai renoncé après avoir senti ma tête retomber lors d’une séance d’auto-hypnose !

Chien en état hypnotique
Prettysleepy de Pixabay

En effet, c’est à ce moment-là que j’ai compris que mon organisme et accessoirement mon cerveau avaient besoin de quelque chose de plus dynamique pour être alertes. Et le sport me semblait être un bon moyen de gagner l’énergie qui me manquait parfois au réveil.

Pour les exercices, je n’ai pas fait d’investissements lourds, d’autant que je ne savais pas combien de temps durerait mon test.

J’avais déjà des tapis de gym. Et mon mari et moi avons juste acheté des poids. Et question « méthode », j’ai choisi de ne pas suivre de programme physique « professionnel ».

En fait, je reproduis des exercices de renforcement musculaire que j’ai appris lors de séances en salle de sport (gainage, abdos, chaise, étirements…). Et par la suite, je m’essaierai peut-être au yoga mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour car c’est une discipline que je ne connais pas du tout.

Résultat : si au début de l’expérience, je peinais à tenir 10 minutes, aujourd’hui, au bout de deux mois, ma séance fait 20 minutes et je souffre moins.

Une victoire !

Par contre, je n’ai pas vu de transformation physique. Alors, autant se le dire franchement, un tel programme est insuffisant pour transformer rapidement sa silhouette et perdre du poids.

Femme faisant des exercices sportifs au sol
Mohamed Hassan de Pixabay

Silence

Pour l’étape Silence, j’ai essayé la méditation, l’auto-hypnose et la cohérence cardiaque (respirations profondes sur un rythme bien précis).

Et j’ai préféré retenir cette dernière technique car elle me permet de reprendre calmement mon souffle après le sport. En plus, sa durée est optimale (seulement 5 minutes).

Si cela t’intéresse, j’utilise cette vidéo qui permet de faire de la cohérence cardiaque relaxante les yeux fermés.

Elle pourra également te servir si tu as un jour un gros coup de stress.

Et sache qu’il existe aussi de la cohérence cardiaque dynamique. La différence : la durée des inspirations et expirations est basée sur un autre rythme.

Scribing

Je t’avais bien dit que j’avais du mal à respecter un programme imposé.

Je poursuis donc avec l’écriture dans mon journal.

Un bien grand mot pour désigner mon fichier Excel à deux colonnes (« Mes kiffs » et « Points à améliorer et frustrations »). Ici, pas de littérature.

En effet, j’y consigne les choses positives d’un côté (les missions accomplies, mes victoires petites ou grandes, les compliments reçus… et mes objectifs et futurs rendez-vous).

The Miracle Morning - Scribing - Femme allongée sur le ventre écrivant sur ordinateur
AlexMile de Pixabay

Et de l’autre, je reporte ce qui va moins bien (mauvaise nuit, souci de santé, contretemps agaçants, remarques déplacées…). La seule règle est de trouver plus de kiffs que de problèmes.

En fait, pour être honnête, j’avais déjà commencé ce journal avant de mettre en place The Miracle Morning. Car je voulais voir la vie de façon plus positive et arrêter de ruminer pour des broutilles.

Et ça marche !!! Certes, je suis encore parfois agacée. On ne se refait pas. Néanmoins, cela ne me poursuit pas la nuit et les jours suivants.

Affirmations et visualisation

Ce sont mes deux dernières activités.

Et je les réalise après mon petit-déjeuner et ma douche car il m’était impossible d’enchaîner une heure post-réveil sans manger.

Assurément, mon estomac ne me permettra jamais de me concentrer le ventre vide. Alors, lui et moi, on a passé un accord. Il me laisse faire les premières activités et je le nourris ensuite convenablement et suffisamment pour tenir jusqu’au déjeuner. Et ça fonctionne plutôt bien.

Puis vient le temps de la douche.

Par contre, pas question de prendre une douche froide comme certain.e.s le conseillent. Je veux bien croire que l’eau froide donne un vrai coup de boost en termes d’énergie. Ainsi, selon le site Doctissimo, cela stimulerait la sécrétion des hormones du réveil, à savoir l’adrénaline et le cortisol. Mais non merci, pas pour moi. Cela risquerait de supprimer en moi toutes les bonnes ondes acquises précédemment. J’ai des frissons rien que d’y penser.

Maintenant, pour en revenir aux étapes suivantes, à savoir les affirmations et la visualisation, voici comment je procède.

Au début, j’essayais d’improviser chaque matin mais ça me prenait trop de temps. Le syndrome de la page blanche.

De ce fait, j’ai décidé d’écrire mes affirmations et de ne plus essayer d’en inventer de nouvelles chaque jour. Il me suffit maintenant de les répéter chaque matin. Mais ça n’est pas figé pour autant. En effet, il m’arrive de les adapter et de les faire évoluer dans le temps. Mais j’ai au moins une base.

Quant à la visualisation, après avoir écrit le script dans un premier temps, j’ai finalement opté pour un « vision board » (infographie) réalisé sur Canva. Et effectivement, regarder uniquement quelques images m’aide davantage que de lire un texte.

Paysage imaginaire
OpenClipart-Vectors de Pixabay

Et par la suite, je pense m’enregistrer pour pouvoir le faire les yeux fermés. Rien de compliqué à cela. En fait, il suffit de réaliser l’enregistrement sur son téléphone portable qui dispose généralement d’une telle appli.

Reading

La lecture. Cette étape est la dernière.

L’avantage est qu’elle peut me servir pour mon activité. En effet, tout ce qui touche au développement et à la confiance en soi m’intéresse non seulement personnellement mais également pour le travail.

Je pratique l’activité Reading par la lecture de livres mais pas seulement.

En fait, l’objectif étant d’évoluer et d’apprendre, je la pratique également en regardant des vidéos (ex : des TEDx).

Et je pourrai également le faire via des podcasts mais je n’ai jamais vraiment accroché à ce format. J’ai beau être une femme, contrairement aux idées reçues, je suis incapable de faire sérieusement deux choses à la fois. Alors faire une activité tout en écoutant attentivement un podcast, autant oublier. De ce fait, je préfère me contenter de lire des livres ou des articles et de regarder des vidéos.

The Miracle Morning savers : Mon avis global

Comme promis, voici mon retour d’expérience global sur cette nouvelle habitude prise depuis deux mois. Je ne reviendrai pas ici sur les quelques remarques déjà exprimées précédemment pour chacune des activités.

Je vais tout d’abord te dire ce que j’ai retiré de bon dans cette pratique. Car il y a de vrais points positifs, selon moi. Puis, parce que rien n’est jamais parfait, nous parlerons de l’aspect « négatif » ou plutôt d’un vrai point de vigilance.

Les points positifs

Selon moi, ces routines ont de véritables bienfaits :

  • Je prends du temps pour moi
  • Je suis plus éveillée rapidement, mon cerveau et mon corps sont plus alertes (je n’ai plus l’impression de finir ma nuit jusqu’en milieu de matinée)
  • Par conséquent, une performance et une productivité présentes dès que je me mets au travail (j’enchaîne les taches)
  • Les affirmations et la visualisation m’aident à croire que je suis capable d’aller au bout et d’avancer vers mes rêves
  • Et comme mes objectifs avancent et que j’obtiens quelques victoires, cela rebooste ma confiance en moi
  • Et enfin, je suis moins stressée et plus positive (grâce au sport et au journal que j’écris).

C’est déjà très bien, non ?

Passons maintenant aux points négatifs.

Personne mettant une note, un avis sur une tablette électronique
mcmurryjulie de Pixabay

Les points négatifs

Une réussite dont je ne sens pas encore les prémices

Je ne sais pas dire si aujourd’hui, j’ai vraiment affaire à une routine miraculeuse.

La réussite promise n’est pas encore au rendez-vous et je sens que l’habitude n’est pas encore tout à fait ancrée. Pour être honnête, s’il n’y avait pas mon mari, je ne suis pas certaine que je serais aussi sérieuse. La motivation n’est pas toujours au rendez-vous. Un peu de fatigue, le mauvais temps, des urgences… Et nous sommes vite tenté.e.s de laisser de côté la nouvelle habitude.

Néanmoins, ce n’est pas ce qui me « dérange » le plus dans ces nouvelles routines.

En fait, je voulais t’alerter sur un point qui me semble primordial : la fatigue.

L’épuisement

Effectivement, les « véritables » adeptes, les pur.e.s et dur.e.s de ce programme se lèvent aux aurores, aux environs de 05h30.

En ce qui me concerne, comme je l’expliquais, j’ai choisi de me lever entre 6h00 et 6h15. Tout d’abord parce que je peux me le permettre étant en télétravail. Et ensuite, soyons honnêtes, parce que je ne suis pas prête à me lever à 05h30.

Or, malgré un réveil décalé par rapport à la méthode originale, après 45 jours, je peux te dire que l’un des principaux problèmes rencontrés a été l’épuisement.

Alors, au début, effectivement, cela allait plutôt bien en termes d’énergie.

Puis, quelques jours plus tard, j’ai commencé à ressentir de la fatigue en début d’après-midi. Je faisais donc une micro-sieste de 15 à 20 minutes.

Smiley avec bonnet de nuit épuisé avec des cernes
Nina Garman de Pixabay

Et puis, les semaines passant, j’ai commencé à avoir de vrais coups de barre en milieu de matinée. J’étais tout simplement incapable de me concentrer de la journée. Et les migraines ophtalmiques sont alors revenues dans ma vie.

En fait, je n’avais pas mon compte d’heures de repos. Il faut dire, pour être honnête, que j’ai un sommeil de très mauvaise qualité, souvent agité. Ainsi, quand certain.e.s ne se souviennent pas de leur rêve, de mon côté, c’est plutôt l’inverse. J’ai l’impression de me réveiller en plein rêve à chaque cycle ou presque. Et cela, depuis l’enfance. Néanmoins, jusqu’alors, j’avais réussi à gérer. Or, ce n’était plus du tout le cas.

Tout ça pour dire qu’on était loin du miracle annoncé !

Pourtant, nous avions bien anticipé le fait que nous devions dîner et aller dormir plus tôt. Mais, se coucher plus tôt le soir ne signifie pas forcément s’endormir aussitôt. En fait, mon corps se refusait tout simplement à changer de rythme. De ce fait, il était question que nous repoussions l’heure du réveil. Mais finalement, ce ne fut pas utile grâce au changement d’heure automnal.

Pourquoi je te raconte cela ?

Tout simplement pour te faire comprendre que cette technique de développement personnel ne pourra fonctionner si tu ne prends pas soin de ton sommeil. Et pour cela, il te faudra être bien à l’écoute de ton corps et peut-être changer certaines de tes habitudes.

C’est pourquoi je te propose ici quelques conseils pour t’aider à préserver ton sommeil et ta forme.

Forme et sommeil, à ne pas négliger

Comment adopter nouveau rythme de sommeil ?

Calculer son besoin en sommeil

Adapte ton heure de coucher pour avoir ton compte d’heures (à calculer en fonction de ton besoin en heures de sommeil et du temps que tu souhaites consacrer au rituel du matin).

Changer ses horaires petit à petit

Il ne faut pas se mentir, on ne s’endort pas le soir juste parce qu’on l’a décidé. Il faut laisser le temps à ton organisme de s’habituer. Par contre, n’allonge pas cette période éternellement. Fais, par exemple, une transition en décalant d’1/4 heure supplémentaire par jour tes horaires de lever et de coucher.

Se mettre au lit dès les premiers signes de fatigue

Aller s’étendre sous les couvertures le soir quel que soit le programme TV (pas d’excuse, la plupart des émissions étant proposées en replay). Et oublier les idées reçues sur les heures de veille (« se coucher avec les poules »). Effectivement, ce ne sont pas les horaires des émissions qui doivent rythmer ton quotidien.

Sommeil et rythme biologique - Visage de femme avec une horloge en fond
Stefan Keller de Pixabay

Comment faire pour dormir ?

Un rituel de coucher

Se faire un rituel d’endormissement à respecter tous les soirs : les mêmes activités aux mêmes horaires (ex : direction la chambre à 22h30, lecture pendant 20 à 30 minutes puis extinction des feux). Evidemment, ce rituel doit exclure tout appareil électronique. Alors on bannit les écrans quelques heures avant.

Une nouvelle hygiène de vie

Eviter alcool et excitants (café, thé, sodas, nicotine…) plusieurs heures avant de rejoindre son lit. En effet, selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Sleepl Medicine, même si cela varie selon les individus, le café pourrait agir pendant 6 heures.

Proscrire les activités sportives (compter 4 heures avant).

Prendre son repas tôt de 1 heure ou 1 heure 30 avant l’extinction des feux. Il ne doit pas être trop lourd mais doit tout de même contenir des féculents pour éviter les fringales nocturnes.

Tu peux également prendre une tisane mais attention aux effets diurétiques. Je te conseille de la prendre suffisamment en amont pour éviter d’avoir à te relever la nuit.

Une chambre à la bonne température

Eviter de surchauffer sa chambre. Car si tu as trop chaud, tu ne dormiras pas bien. La température optimale d’une chambre se situerait entre 18°C et 20°C.

La chasse à la lumière bleue

Eviter les écrans le soir avant d’aller dormir. En effet, la lumière bleue est connue pour dérégler la sécrétion de mélatonine qui régule notre rythme biologique.

En ce qui me concerne, comme je travaille beaucoup sur écran et que j’aime terminer ma journée par un film ou une série, j’ai procédé à quelques changements. Ainsi, j’ai réglé tout d’abord réglé la luminosité de mon ordinateur et de mon portable. Puis j’ai acheté un filtre anti-lumière bleue pour mon ordinateur. Et, pour la télévision, j’utilise également des lunettes anti-lumière bleue.

La recherche du noir absolu ou presque et du silence dans la chambre

Pour bien dormir, il faut faire la chasse à la lumière :

  • Conserver uniquement les appareils indispensables dans la chambre
  • Mettre le téléphone en mode avion
  • Eviter les lumières parasites (veille des appareils, multiprises à interrupteur lumineux…)
  • Régler la luminosité du réveil quand c’est possible
  • Eviter de laisser ouvertes les fenêtres donnant sur la rue.

Animaux interdits dans la chambre

Un animal a rarement le même rythme que nous. Aussi, lui permettre de dormir dans notre chambre, voire même sur notre lit, est loin d’être une bonne idée.

En ce qui me concerne, j’ai interdit l’accès à ma chambre à mes chats pour plusieurs raisons.

D’une part pour l’hygiène. Et d’autre part parce qu’il m’était impossible de dormir. J’étais piétinée quand ils avaient l’idée de jouer ou de se battre sur le lit. De plus, quand ils dormaient enfin, ils me collaient, m’empêchant de bouger. Ou alors ils me poussaient petit à petit vers le bord du lit. Et enfin, ils avaient la manie de me réveiller aux aurores, miaulements et coups de patte à l’appui, pour pouvoir être nourris.

Je te l’assure, il est impossible d’avoir un sommeil de bonne qualité avec un animal dans la chambre ! Et ce, même si tu ne t’en rends pas compte.

Forme et sommeil - chat allongé sur un lit
Milada Vigerova de Pixabay

Et si le sommeil ne vient toujours pas

Ne pas rester dans son lit si, au bout d’une dizaine de minutes, le sommeil ne vient toujours pas. Généralement, l’agacement devient tel qu’il éloigne d’autant plus l’endormissement. Il vaut donc mieux se lever et rester dans une semi-pénombre (ex : lampe de chevet).

Ensuite, au choix, pour faire revenir l’envie de dormir, tu peux :

  • Lire quelques pages d’un livre peu exaltant (l’idée est de se rendormir, n’oublie pas)
  • Ecouter de la musique « douce » (pour moi Sade, Norah Jones ou du jazz qui fonctionnent bien)
  • Boire une boisson chaude (ex : une infusion relaxante ou un lait chaud) en quantité réduite pour en éviter l’effet diurétique.
  • Ou pourquoi pas une séance de méditation courte comme celle proposée ici par Christophe André (« 3 minutes à méditer – S’endormir en pleine conscience ») :

Pour en savoir plus

Je t’invite à consulter le site de l’Institut National du Sommeil où tu retrouveras les réponses à toutes les questions que tu te poses dispensées par des médecins experts. Au programme, des informations, des conseils, une appli…

Pour conclure

Je dirais que cette routine est intéressante et qu’elle apporte de nombreux bénéfices. Entre autres choses, elle te pousse à définir concrètement tes rêves, les moyens à mettre en face pour y parvenir et à avancer. Et chaque étape, chaque victoire, t’encourage à aller toujours plus loin. De ce fait, c’est vraiment top pour la confiance en soi.

Et toi qu’en penses-tu ? Cet article t’a-t-il donné l’envie d’essayer cette méthode dite miraculeuse ? Vas-tu rejoindre à ton tour la communauté des morningophiles ?

Mais peut-être est-ce trop tôt et as-tu encore besoin d’en savoir un peu plus avant. Dans ce cas, sache que tu devrais être intéressé.e par les articles suivants. En effet, je ne pouvais pas tout détailler dans cet article. De ce fait, j’ai prévu d’aller plus loin dans les explications pour chacune des pratiques (Silence, Affirmations, Visualisation, Exercice, Reading et Scribing). Mais pas seulement. En fait, un retour sur les questions les plus fréquentes est également au programme.

Entre-temps, n’hésite pas à me poser des questions. Je pourrai alors les intégrer dans ce « Questions / Réponses ».

Et dans tous les cas, je t’invite à me communiquer ton avis, tes remarques et tes retours d’expérience si tu en as.

En effet, je serai ravie de pouvoir te lire.

A bientôt.

Sophie

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 Comments

  1. Merci Sophie pour cet article,
    C’est clairement ce livre qui ma fait devenir blogueur et qui a transformer ma vie il y a maintenant 4 ans. Je continue à me lever tot et à faire mes SAVERS ( ce matin debout à 5 heures) c’est tellement agréable d’avoir la maison pour soi tout seul 🙂

    1. Sophie Willocquet

      Merci Gabriel. Ce livre a donc opéré un vrai changement chez toi. Tu es plus courageux que moi. Je ne suis pas encore prête à me lever avant 06 heures. Mais il n’y a pas d’enfants à la maison et peu de circulation dehors à cette heure-là. C’est donc plutôt calme. En tout cas, il est vrai que j’y ai trouvé aussi des bénéfices. Belle journée.

  2. Merci beaucoup pour cet article super complet. J’avais déjà entendu parlé dur cette routine, mais je n’avais jamais pris le temps de faire des recherches. J’avoue que ça me tente bien d’essayer.

    1. Sophie Willocquet

      Merci Shirley pour ton retour. Je pense que cela vaut la peine d’être essayé. Après, selon les personnalités, le plus compliqué est de s’y tenir sur la durée. Moi, j’ai la chance d’avoir un compagnon de Miracle Morning à la maison. Mais je confirme que je constate de vrais bénéfices. Je peux me mettre à travailler rapidement. Je ne me sens plus comme un diesel en termes de performance. Et cela m’oblige aussi à avoir une activité physique, ce qui est important quand tu passes ta journée derrière un écran (et qu’accessoirement, tu es en période de confinement). A bientôt.

      1. Merci pour tes encouragements. J’avoue que, comme tout, au début on regorge de motivations, mais avec le temps ca s’estompe. J’espère réussir à tenir sur la durée.

  3. Je connaissais déjà le Miracle Morning, mais j’ai délibérément lu votre article que je trouve très bien documenté (et argumenté). Personnellement je suis du matin, et je trouve que lancer mes journées avec de bonnes habitudes, sur un bon rythme, m’énergise énormément. Je ne pense pas que le miracle Morning soit pour tout le monde, mais pour moi, il marche très bien ! Merci pour votre article très bien documenté.

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Nicolas. Merci pour votre commentaire. Je suis d’accord avec le côté énergie. Mais même ceux qui ne sont pas du matin, comme mon mari, y arrivent. Néanmoins, il est vrai qu’il a une réelle volonté (et moins besoin de sommeil que d’autres). Il faut tenter cependant. Après, vous avez raison, comme toute méthode, elle peut nous convenir… ou pas. Belle journée.

  4. Merci pour cet article très détaillé Sophie !
    J’ai aussi lu le miracle morning cet été et j’ai beaucoup aimé le principe ! J’avais déjà instauré ma petite routine du matin pour être plus productive et mettre à profit ces premières heures de la journée avec lesquelles j’ai le plus d’énergie.
    Mon soucis à moi c’est la chute d’énergie juste après le déjeuner, mais rien qu’une petite power nap de 20min ne puisse arranger !
    En tout cas merci pour tous tes bons conseils et bonne continuation !

    1. Sophie Willocquet

      Merci Aurlane. Il semblerait que cette routine fasse de plus en plus d’adeptes. Je pense que la chute d’énergie post-déjeuner existe déjà plus ou moins selon les personnes (phase de digestion). Comme toi, je fais une micro-sieste de temps en temps, mon emploi du temps me le permettant. Mais ce n’est plus systématique contrairement à mes débuts. A bientôt.

  5. Super résumé merci ! J’ai déjà créé une routine matinale par mes propres moyens sans passer par le livre. Mais ce résumé me donne de nouvelles idées !

    1. Sophie Willocquet

      Merci Aurore. Je serais curieuse de savoir en quoi consiste ta routine. Il est vrai que, comme toi, j’avais déjà mis en place aussi quelques habitudes comme le journal. Mais, par contre, pas le matin. En tout cas, je suis ravie que cela te donne de nouvelles idées. A bientôt.

  6. Hello Sophie,

    Merci pour ton article très inspirant de si bon matin. J’ai également lu The Miracle Morning et essayé de m’accrocher pour le tester sur moi.

    Malheureusement, je n’ai pas tenu plus d’un mois.
    A mon avis, plusieurs raisons à cet échec : j’ai d’abord voulu le suivre à la lettre (en passant par le réveil à 5h et l’ordre exact SAVERS) sans vraiment écouter mon corps et adapter le programme selon lui.
    Ensuite, et c’est à mon avis le point le plus compliqué, ma conjointe n’a pas voulu m’accompagner dans cette pratique. Du coup, on se retrouve en total décalage au quotidien. Mais c’est surtout au niveau des soirées le problème (un veut se coucher tôt alors que l’autre, qui se lève tard, à l’impression que sa soirée est raté s’il va au lit si vite).
    Honnêtement, c’est principalement cet argument qui a eu raison de moi et m’a poussé à arrêter. Depuis, j’en ai gardé quelques bonnes séquelles quand même (routine de sport, écriture, lecture) mais c’est vraiment light par rapport au concept SAVERS.

    As-tu des conseils pour essayer de motiver sa partenaire à tenter l’aventure ?

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Dany. Merci pour ton retour d’expérience.
      Je ne connais pas suffisamment ta conjointe pour te donner des conseils ciblés.
      Mais je peux te dire ce qui m’a convaincue de rejoindre mon mari dans l’aventure. Comme je le disais, j’aime expérimenter de nouvelles choses. C’était le premier point.
      En plus, depuis le confinement, je ne pouvais plus faire de tennis et je commençais à grossir faute d’activité suffisante.
      Autre point : j’avais l’impression de ne pas être vraiment efficace dans mon activité. J’avais vraiment du mal à démarrer.
      Et enfin, j’avais découvert depuis peu la force des affirmations positives. Par mon journal mais pas seulement. J’ai découvert il y a peu The Secret (sur Neflix) qui parle de la loi de l’Attraction.
      Alors autant, mon esprit relativement cartésien a du mal avec le côté mystique, autant je suis convaincue que lorsque tu te donnes la possibilité de croire à la chance, à tous les possibles, tu es davantage en mesure de voir les opportunités autour de toi. Et si tu y crois, tu vas oser tenter ta chance et donc te donner les moyens de réaliser tes rêves ou, dans une moindre mesure, tes objectifs.
      Pour autant, cela m’aurait-il motivée à me lever à 05h30 ?
      Pour être honnête, non.
      J’ai donc négocié l’heure du lever (06h00 ou 06h30).
      J’ai aussi décidé de faire dans l’ordre qui me convenait le mieux.
      Et j’ai aussi choisi la forme que prenaient mes activités ainsi que leur durée.
      Enfin, je me laisse la possibilité de ne pas le faire ponctuellement (partiellement ou complètement) même si j’essaie d’être rigoureuse.
      Tu l’auras compris, il me fallait de l’adaptabilité, de la flexibilité et aucune pression de la part de mon conjoint sur ce que je devais faire et comment le réaliser.
      Ta partenaire peut peut-être déjà essayer certaines des activités et, dans un premier temps, à un autre moment de la journée.
      J’espère que cela pourra t’aider.
      Belle journée.

      1. Merci pour ta réponse constructive.
        J’avais essayé de la motiver à l’époque mais effectivement mon côté “trop rigide” sur la méthode n’a certainement pas aidé à aller dans son sens.

        Je vais essayer de lui proposer uniquement de participer à une partie et à un horaire plus adapté pour elle, c’est une bonne idée.

        Bonne input également pour la série Netflix, à creuser.

        Excellente journée.

  7. Merci pour l’article. Je suis en pleine lecture du livre, c’est top. Mais il faut voir ce livre comme une formation et appliquer tout de suite les conseils !

  8. Merci pour cet article très complet. Je connaissais le principe de la méthode mais pas le parcours difficile de son auteur. J’ai essayé également mais comme toi, mon gros voire énorme pb est de me lever très tôt. Je suis une couche tard et une lève tard car j’ai besoin de mes 8H de sommeil. Et respecter mon sommeil est primordial pour moi. Je suis convaincue qu’il faut se respecter en 1er lieu, respecter son rythme notamment biologique et qu’on peut tout à fait adapter la méthode quitte à faire certaines choses le soir ou en cours de journée. C’est d’ailleurs ce que je fais. Encore merci et belle journée à toi.

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Delphiane. Merci pour ton retour d’expérience. Tu as raison, je pense, de vouloir adapter à ton rythme certaines des étapes. Je garderais néanmoins les affirmations et la visualisation le matin car cela permet de donner un ton positif à ta journée. Belle fin de week-end.

  9. Super intéressant. Pour tout t’avouer, j’avais déjà entendu parler du livre mais je ne m’étais jamais penchée sur la méthode à proprement parler. Personnellement, je suis clairement une lève tôt et j’adore le calme de l’aube. Je l’ai d’ailleurs fait partager à ma petite fille en été, on allait toutes les deux sur la terrasse, tôt le matin, pour écouter les oiseaux chanter. C’était notre petit moment de silence / méditation. Mais tu as mille fois raison de souligner que ce n’est comptaible qu’avec une qualité de sommeil excessivement bonne, ce qui devient rare. Entre les pensées qui agitent, les bruits de la ville, les cauchemars des enfants, le moustique qui rôde, il y a mille détails qui peuvent nous faire passer une sale nuit. Et à ce moment-là, se lever tout court tient du “Miracle” 😉

    1. Sophie Willocquet

      Merci Wendy pour ton commentaire. J’adore moi-même prendre mon petit-déjeuner dehors l’été quand le temps le permet. Un vrai bonheur. Se réveiller doucement au soleil. J’avoue que cela n’arrive malheureusement qu’en vacances étant donné le climat de ma région. Mais je suppose que je l’apprécie d’autant plus que c’est rare. Si tu veux un jour te lancer dans le Miracle Morning avec ta fille, j’ai cru comprendre qu’il y avait une version pour les familles. A bientôt.

  10. Je connais déjà ce bouquin et j’avoue que je ne me lasse jamais de lire les articles Miracle Morning !

    Tellement de vérités dans l’intérêt des SAVERS, très bien décrits dans ton article. The Miracle Morning est un super cadre lorsque l’on souhaite faire évoluer positivement son Mindset et son hygiène de vie. Evidemment, tu as bien relevé les points de vigilance quant à l’importance d’ajuster la journée entière (heure de coucher notamment).

    Merci beaucoup pour cet article qui me permet de découvrir ton blog, clair et épuré.
    A très bientôt
    Ludivine

    1. Sophie Willocquet

      Merci Ludivine. Ton commentaire me fait plaisir. Tu es donc une adepte du Miracle Morning ou en tout cas de certains de ses principes. J’y ai trouvé également comme toi un moyen de renforcer mon mindset et de retrouver une activité physique en cette période. Et de ce fait, je pense que je vis mieux que d’autres cette période de confinement. Au plaisir.

  11. Merci Sophie pour ton article. Je suis clairement moi aussi du matin. Je me sens bien plus efficace, lucide et motivé que le soir. Impossible pour moi de travailler en soirée, zéro productivité et c’est très difficile ensuite de trouver le sommeil. L’idéal pour moi est le rythme du soleil finalement. Je n’ai pas lu Miracle Morning mais j’en ai beaucoup entendu parlé. En été je pratique la douche froide et j’avoue que c’est stimulant !

    1. Sophie Willocquet

      Hello François-Xavier. Merci pour ton commentaire. J’avoue être admirative. Impossible pour moi de prendre une douche froide, même en été. A la limite, une douche tiède et de l’eau froide sur mes jambes. Et j’avoue ne pas avoir encore trouvé quel était mon rythme ou si j’en ai un. Cela semble fractionné. De ce fait, j’adapte le type d’activité en fonction de l’heure. Je te souhaite une belle soirée.

  12. Très bel article !
    Pour ma part, je pratique cette Morning routine depuis plus d’un an et ça m’apporte beaucoup.
    Je me sens plus détendu, de meilleure humeur et avec un bon mindset.
    Il y a des jours où j’ai un peu plus la flemme mais ça fait parti du jeu non ? 🙂
    Au plaisir de te lire

    1. Sophie Willocquet

      Merci Sophie pour ton commentaire. Je ne sais pas si ça fait partie du jeu mais il m’arrive aussi d’avoir la flemme 😉. Mais je le vis plutôt bien. La partie Exercice, par exemple, est plus ou moins intense selon ma forme et la nuit passée. Mais je ne me mets pas de pression car je sais que cela conditionne aussi le fait de tenir dans la durée cette nouvelle routine. A bientôt.

  13. Superbe article, merci Sophie !! Il explique très clairement le fonctionnement du miracle morning, ses bienfaits mais aussi ses limites possibles, et la nécessité de l’adapter à notre propre fonctionnement !
    De mon côté, lorsque j’étais salarié et que je préparais le lancement de mon entreprise il y a déjà 6/7 ans, je me suis mis au réveil à 5h / 5h30, accompagné de deux micro siestes en journées, pendant plus de deux ans. C’était le seul moyen pour avancer sur mes projets en plus de mon activité salariée ! Cela demande de la discipline, avec des jours plus ou moins durs, mais quelle satisfaction lorsqu’à 8h au moment de partir au travail, j’avais déjà lu, travaillé sur mes projets persos et entrepreneuriaux, fait du sport et fait une séance d’auto-hypnose ou de méditation ! Cependant depuis que j’ai mon entreprise, j’ai revu complètement ce protocole. Fini le miracles morning, je me lève à 6h30/7h (bon, en fonction de mon fils 😉 ). En revanche, les “SAVERS” sont toujours présents dans mon quotidien ! Bref, le point clé est selon moi de mettre en place des routines et de s’y tenir, car c’est comme cela que l’on avance jour après jour – mais en ayant conscience qu’il faut les adapter à notre personnalité ! Bonne continuation !

    1. Sophie Willocquet

      Hello Gaël. Merci pour ton message. Je comprends cette satisfaction. Avant de commencer cette routine, j’avais l’impression de me traîner et de ne pas avoir été un minimum productive le matin. Or, depuis quelques temps, j’arrive à faire pas mal de choses et je me sens vraiment satisfaite de mes journées. Après tout, outre mon travail qui avance davantage, j’ai réussi à caler du sport et d’autres activités ! Moi-même, j’adapte les SAVERS. La partie Reading notamment que je fais rarement le matin. J’en profite pour te souhaiter le meilleur pour ton entreprise car je sais que c’est compliqué pour certaines d’entre elles actuellement. A bientôt.

  14. Wahou Sophie, quel article ! Je connais bien ce sujet et pourtant je crois n’avoir jamais rien lu d’aussi complet, vraiment BRAVO !

    Je pratique moi aussi une routine matinale depuis mon burn-out, et j’ai décidé de la commencer à 7h car j’étais trop fatiguée en me levant plus tôt. Au début je faisais énormément de choses, mais aujourd’hui, comme toi, j’ai adapté à mes besoins 🙂 Et en une heure c’est bouclé.

    Je fais comme toi de la cohérence cardiaque, et j’utilise l’appli Respirelax, je ne sais pas si tu connais ? C’est vraiment pas mal.

    Belle journée,

    Laura

    1. Sophie Willocquet

      Merci Laura. Je ne connais pas l’appli Respirelax. Je me contente aujourd’hui de vidéos sur Youtube, je l’avoue, pour limiter les coûts. Je ne voulais pas investir plus que ça tant que je n’étais pas certaine de poursuivre cette nouvelle routine dans le temps. Mais je vais peut-être m’y intéresser de plus près dorénavant. Merci pour l’astuce. Et de ton côté, si tu veux voir quelques témoignagnes sur des survivantes du burn-out (je confirme que remonter la pente est particulièrement difficile), tu as sur ce blog des interviews qui peuvent t’intéresser. Pour l’instant, il y a celle de Mai Nguyen. Et prochainement, je publierai celle de Nilay Inmeler qui a écrit un livre sur le sujet. Elle voulait partager son témoignage. A bientôt.

  15. Merci Sophie pour cet article,
    C’est clairement ce livre, qui m’a fait refait reprendre mon blog. J’essaye de me lever tôt
    pour faire mon Miracle morning que j’ai bien sur adapté. En semaine 1/2h de sport Méditation et 1/2h de blogging. Le week-end pas d’horaire je fait aussi un miracle morning mais sans réveil, dé que je me réveil, je fait mon sport /méditation et je prend le temps de lire.
    La méditation le matin avant de partir au bureau ma permis d’être plus détendu pour mon trajet en transport pour aller au bureau

    1. Sophie Willocquet

      Hello Sandrine. Merci pour ton retour d’expérience. Nous sommes apparemment nombreux à avoir essayé de l’adapter. Je pense que la méthode est vraiment intéressante et qu’il vaut mieux se l’approprier qu’abandonner. Ton expérience me le confirme. Belle soirée et à bientôt.

    1. Sophie Willocquet

      Merci Katja et Thierry. Il est vrai que la résilience de cet homme est extraordinaire. Quant à cette méthode, elle vaut effectivement que l’on s’y arrête. A bientôt.

  16. Julie

    Ton article est vraiment très complet !
    Pour ma part, j’ai commencé le Miracle Morning en février, pensant ne pas du tout être du matin ! Et finalement, je suis étonnée de constater que j’y arrive (lever à 6h) !
    Pour moi, c’est cohérence cardiaque, affirmations positives, lecture et yoga. J’ai encore du mal avec la visualisation et l’écriture !
    Je n’avais jamais fait de yoga, mais je suis maintenant accro à cette nouvelle routine matinale. Je partage avec toi le fait qu’une fois levée, je suis vraiment réveillée et non plus en train de bâiller à m’en décrocher la mâchoire jusqu’à 11h !!!!
    J’avais bcp de réticences à lire “juste” 10 minutes. Mais finalement j’ai ce temps, et c’est mieux que de ne pas lire du tout car justement je n’ai pas 1h tranquille tous les jours pour lire. Avec 10 minutes par jour, je progresse et les livres défilent !
    Perso, je fais mes kifs plutôt le soir avant de m’endormir. Ca permet de finir ma journée sur du positif. Et comme conseillé ds le MM, je prépare déjà mon réveil du lendemain en me disant que j’aurai mon quota d’heures de sommeil, que je vais passer une bonne nuit et me réveiller en pleine forme !
    Le MM n’est peut-être pas aussi miraculeux qu’annoncé mais il m’a clairement permis de m’améliorer, et d’être plus zen le matin. Pour ma part, je vais poursuivre l’expérience en essayant d’intégrer les visualisations et l’écriture !

    1. Sophie Willocquet

      Bonjour Julie. Merci pour ton retour d’expérience. Je vais peut-être finir par essayer le yoga. Les bénéfices sont apparemment multiples et j’ai appris que les séances intégraient généralement une partie de méditation. Une façon de faire d’une pierre deux coups 😉 ? En ce qui me concerne, c’est l’écriture et notamment mes kiffs qui m’ont fait voir la vie autrement, de manière plus positives. Et comme toi, je le fais généralement le soir. A bientôt. Belle soirée.

    1. Sophie Willocquet

      Bonsoir Sylvie. Je peux le comprendre. Nous sommes tou.te.s différent.e.s. As-tu essayé une autre méthode qui te convient davantage ? Je suis toujours curieuse de connaître ce qui fonctionne pour les un.e.s et les autres. Belle soirée.

  17. Merci pour cette article. Comme pour toute méthode, savoir pourquoi on décide de l’appliquer. RDV dans 2 mois pour nous faire partager la suite?

    1. Sophie Willocquet

      Bonsoir Bénédicte. Bonne idée. Cela peut en effet valoir la peine de faire un nouveau bilan et de le partager. Qui sait, cela aura peut-être évolué. A bientôt.

  18. Waou superbe article ! Hyper complet! J’ai appris énorme de choses. J’avais déjà entendu parler du miracle morning, et je trouve ta synthèse très claire. Merci pour cela 🙂. Ainsi que ton retour d’expérience très enrichissant.
    Ton article m’a donné envie d’essayer. Mais mes nuits étant encore très entrecoupées (car maman d’une Bout’choux de 10mois…) je vais suivre ton conseil et tenterai quand mes nuits seront plus stables pour éviter la grosse fatigue journalière 😉. Bonne journée. Nathalie

    1. Sophie Willocquet

      Bonsoir Nathalie. Ton commentaire me fait clairement plaisir. Félicitations pour ton petit bout’choux. Un vrai bonheur même si je me doute que les nuits sont encore compliquées. Pourras-tu me tenir au courant si tu tentes l’aventure ? Belle soirée. Prends soin de toi et de ta petite famille.

  19. quel article complet !
    cela fait bientôt 5 ans que je pratique le miracle morning. cette pratique a réellement révolutionné mes journées.
    j’ai eu différentes phases, et aujourd’hui je ne me lève pas à 5h30, juste un peu avant tout le monde pour avoir du vrai silence.
    cette pratique a tellement changé ma vie qu’elle fait partie des piliers que je préconise dans mon ebook sur les 6 piliers d’une journée qui déchire.
    merci pour ce partage

    1. Sophie Willocquet

      Coucou Caroline. Je découvre que le Miracle Morning a fait de véritables adeptes. Je ne pensais pas en découvrir autant. Mais je me dis que c’est aussi bien car cela m’encourage à poursuivre. Je confirme que le Silence est une étape vraiment agréable dans une époque où le bruit est partout. Du temps pour soi, rien de tel pour bien commencer sa journée. Belle soirée à toi.

  20. Bonjour Sophie, merci beaucoup pour cet article très complet, il résume très bien le livre d’Hal Erold. J’ai beaucoup apprécié votre expérience, cela me motive a trouver une miracle morning 🙂 Votre site est très bien fait, bravo ! Belle journée, Sarah

    1. Sophie Willocquet

      Merci Sarah. Vos commentaires me font vraiment plaisir. Et si vous vous lancer dans une nouvelle routine, tenez-moi au courant. Je trouve toujours intéressant de prendre connaissance des expériences de chacun. Il y a tant à prendre et à apprendre. Belle soirée.

  21. Bonjour Sophie, sympa ton article. J’ai lu et testé le Miracle Morning il y a deux ans et je n’ai pas du tout eu les résultats escomptés. Moi qui ai toujours eu un excellent sommeil, j’étais crevée en permanence, ma productivité était au plus bas, etc.

    Mais j’ai gardé l’idée générale, qui est de profiter de la première heure de réveil pour soi. Du coup, maintenant c’est réveil beaucoup plus tard que pour le Miracle Morning, mais avec café au lait au lit et on prend le temps de vraiment échanger pendant une demi-heure avant de se lever et d’attaquer notre journée. Du coup, la bonne humeur est vraiment au rendez-vous et c’est mon Miracle Morning! 😉

    1. Sophie Willocquet

      Bonsoir Marie. Je comprends pour le manque de sommeil car c’est ce qui m’est arrivé aussi. Aujourd’hui, cela va beaucoup mieux. Ton rituel a l’air très sympa aussi 😉. Finalement, ce livre nous pousse à changer nos habitudes pour le mieux, même si c’est en adaptant la méthode. Belle soirée.

  22. Super article très complet. J’en suis à 40 jours de MM. j’ai changé mon heure de coucher, j’ai ajouté une petite sieste après manger et maintenant je suis opérationnelle toute la journée. J’avais déjà cette notion de me lever avec beaucoup de marge pour prendre du temps pour moi mais simplement faire de l’exercice et de la lecture. J’ai donc ajouté les autres savers et l’envie de plus de régularité.
    Je recommande aussi de trouver des compagnons de MM. Au début on est super motivé par ce changement, mais une fois l’excitation passée, c’est bien de se remotiver en parlant avec les compagnons qui font aussi le MM.
    J’ai de la chance, j’en ai plusieurs, des débutants et des confirmés. Ça apporte aussi beaucoup d’idées pour optimiser ce précieux temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *