La gentillesse, preuve d’intelligence émotionnelle

La gentillesse, preuve d’intelligence émotionnelle

La gentillesse, contrairement aux idées reçues, est une véritable preuve d’intelligence émotionnelle. Et elle apporte de véritables bienfaits, à soi comme aux autres.

“La gentillesse de l’autre m’a tenu en équilibre, lorsque je me sentais dans le vide sur un fil, en train d’essayer d’avancer, malgré la tourmente sous mes pieds.”

Margot Asphe

Pourquoi attendre le 3 novembre, la journée mondiale de la gentillesse, pour être gentil avec les autres ?

Car contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, c’est une vraie qualité et non une faiblesse.

La gentillesse preuve d'intelligence émotionnelle - Plusieurs mains tendues vers un coeur placé au centre
Gerd Altmann de Pixabay

Définition de la gentillesse

Non, ce n’est pas accepter tout ou être naïf ou encore lâche. On peut avoir du caractère tout en étant gentil.le.

En fait, selon la définition du Larousse, c’est le « caractère de quelqu’un qui est gentil, agréable, gracieux ». On est bien avancé.e avec ça.

Voyons du côté des synonymes. La gentillesse, cela signifie dans son sens premier : bienveillance, bonté, amabilité, bonhommie, bonne grâce, complaisance, douceur, égards, générosité, grâce, gracieuseté, noblesse, obligeance, petits soins, prévenance, serviabilité, tendresse…

Donc, la gentillesse, c’est quelque chose de tout à fait honorable et agréable. Et cela devrait être d’autant plus recherché.

Alors on oublie les expressions « trop bonne, trop conne », « il est gentil » sur un ton moqueur (…) et toute réflexion ironique du même type.

« Il est mignon Monsieur Pignon, il est méchant Monsieur Brochant »

Tirade du film Le dîner de cons

Gentillesse et intelligence émotionnelle

En fait, la gentillesse est bien la preuve d’une certaine intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle est, selon la définitin du Larousse, « la capacité à percevoir, maîtriser et exprimer ses sentiments et ses émotions ainsi que ceux d’autrui. »

Autant dire que dans les rapports aux autres, cela peut être un véritable atout. D’ailleurs, c’est sans doute pour cette raison qu’elle est de plus en plus recherchée en entreprise et par les recruteurs. En effet, comment bien travailler en équipe si tu es incapable de comprendre les autres et leurs réactions ?

Les bénéfices de la gentillesse

La gentillesse apporte de vrais bienfaits (et pas seulement celle des autres) comme, par exemple :

  • Ainsi, un mot gentil, un sourire, un compliment peuvent, comme par magie, changer ta journée, voire ta vie. Car les recevoir nous permet de prendre confiance en nous et d’oser relever de vrais challenges.
  • nous aider à devenir une meilleure personne.
  • C’est bon pour le moral et pas seulement celui des autres.
  • nous aider à relativiser et à nous regarder autrement car pour faire des compliments aux autres, il faut prendre le temps de noter ce que l’on aime chez l’autre. Et par incidence, cela nous aide à être bienveillant.e.s avec nous-mêmes.
  • nous intégrer plus facilement (parce que les « bad boys » ça n’a de charme que dans les séries ou les films).
  • désarmer la plupart des personnes, désamorcer une situation tendue

Mais au fait, tu en es où coté gentillesse ? Pour le savoir, passe le test « Etes-vous gentil.le ? » en 25 questions rapides.

Prêt.e à être gentil.le et à l’assumer ?

Tu es enfin prêt.e à faire usage de gentillesse mais tu n’es pas encore à l’aise ?

Pas de panique ! Il y a plusieurs niveaux (étapes) de gentillesse :

  1. Etre poli.e et courtois.e même dans les situations les compliquées
  2. Etre à l’écoute
  3. Aider quand on en a la possibilité
  4. Placer les désirs des autres avant les siennes.

Attention néanmoins à l’étape 4 qui peut être dangereuse. En effet, il ne s’agit pas de s’oublier complètement au profit des autres. Donc, à faire ponctuellement.

Mais quel que soit ton investissement, tu n’imagines même pas la portée que cela peut avoir.

En ce qui me concerne, faire le point chaque jour sur mes victoires et ce que j’ai reçu comme bienveillance dans mon journal me permet de relativiser les moments les moins agréables.

Et quand je fais plaisir à quelqu’un, son sourire en retour me fait chaud au cœur. Et depuis, je vois la vie de façon plus positive.

Alors merci à toutes celles et ceux qui rendent la vie plus douce grâce à leur gentillesse et leurs attentions.

Et toi, quel est ton rapport avec la gentillesse ? Partage avec nous via les commentaires.

Au plaisir de te lire.

Sophie

Ces articles pourraient t’intéresser

Comment gagner en confiance en soi grâce aux émotions ?

La bienveillance : comment penser à soi sans culpabiliser ?

Dire non : en finir avec le sentiment de culpabilité

Dale Carnegie : Comment se faire des amis ?

Partage l'article ici :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *